DIABETE ET AUDITION

diabète et audition

Quand j’ai commencé à écrire cette série d’articles sur les complications du diabète, je pensais que cela me prendrait pas beaucoup de temps pour les couvrir tous. Je savais que les plus grandes causes : la cécité, l’insuffisance rénale, la neuropathie et les maladies cardiaques feraient partie des plus préoccupantes.

  • Diabète et audition

Je savais aussi qu’il y en avait des affections « moins connues » comme la dépression ou les problèmes sexuels. Mais je n’avais pas pensé un seul instant à notre système auditif. Mon ami Gilbert (qui n’est pas diabétique) à perdu brutalement l’audition d’une oreille, auquel s’est ajouté de désagréables acouphènes. J’ai donc cherché pour moi, diabétique, les risques encourus avec la maladie.

Sachez donc que votre audition peut être compromise à cause du diabète. J’ai appris récemment que la perte auditive est deux fois plus fréquente chez les personnes atteintes de diabète, et 14% de plus chez les femmes diabétiques. Alors pourquoi le diabète affecte votre audition ? Nous savons que dans les maladies rénales, les problèmes visuels et la neuropathie périphérique, les nerfs se modifient (voir ne fonctionnent plus) et l’hypothèse la plus probable est que ce processus est le même dans les oreilles.

Dans une étude menée par une équipe américaine, les résultats ont montré que les hommes et les femmes avec un bon contrôle (définie avec un A1c de moins de 9% – une définition somme toute assez large) avaient une meilleure audition que ceux avec un mauvais contrôle. L’étude a également indiqué que les différences dans la qualité de l’ouïe est plus importante chez les femmes atteintes de diabète.

  • Diabète et perte auditive

Le lien entre le diabète et la perte auditive reste toutefois controversé, malgré la quantité de recherches qui ont été consacrées à clarifier cette question. Certaines des complications les plus courantes du diabète sont des dommages aux vaisseaux sanguins et aux nerfs, des structures qui sont présentes aussi dans la l’audition. Parce que la cochlée a une alimentation riche de minuscules vaisseaux sanguins qui fournissent la nourriture aux différentes structures impliquées dans l’audition, il est sensible à ces effets. Il est prouvé que l’hypertension artérielle chez les personnes atteintes de diabète peut aggraver les dommages aux petits vaisseaux sanguins dans la cochlée, et peuvent  intensifier une perte auditive des hautes fréquences déjà présente.

Dans une étude récente au NCRAR, 800 anciens combattants avec une perte auditive, dont environ la moitié avait le diabète entendu, la perte auditive pour les personnes atteintes de diabète est plus importante dans les fréquences hautes, la différence était encore plus significative pour les ultra hautes fréquences. Cependant, cette différence n’a été observée que chez les personnes de 60 ans ou moins. Au cours de l’âge Les changements dans la capacité d’entendre et de comprendre un son, une voix peuvent conduire à des changements indésirables dans le mode de vie.

Une personne peut éviter les situations sociales telles que les restaurants ou les réunions où l’audition et la compréhension de la parole deviennent problématiques. Il peut être frustrant pour une personne à regarder la télévision sans en comprendre le dialogue. Pour les personnes ayant une perte auditive, l’écoute peut devenir une corvée plutôt qu’un plaisir. Dans de nombreux cas, cependant, une aide auditive ou un dispositif d’assistance peuvent améliorer la capacité d’une personne à entendre et à communiquer.

Les médecins, et les professionnels de l’audition peuvent vous aider. Les médecins diagnostiquent et fournissent des soins médicaux liés à la perte d’audition. Il y a enfin, l’audioprothésiste, formé pour adapter et distribuer des appareils auditifs et fournir des soins de suivi l’aide auditive posée.

  • Les aides auditives et les appareils fonctionnels

La fonction de base d’une aide auditive est d’amplifier le son, mais les aides auditives d’aujourd’hui utilisent une technologie sophistiquée pour réduire le bruit de fond, la problème principal des utilisateurs d’aides auditives. Cependant, cette technologie peut également affecter la qualité de la parole entendue. Le son « traité » est alors inconnu. Certaines personnes peuvent bénéficier de traitements plus sophistiqués, complexes (et coûteux) tandis que d’autres peuvent le faire avec des aides auditives traditionnelles.

Il est également tout aussi important pour les personnes les plus impliquées dans l’utilisation d’une prothèse auditive de réapprendre la meilleure façon de communiquer, et que les membres de la famille soient inclus dans la formation à cette réadaptation. Protégez vos oreilles avec des bouchons d’oreilles ou oreillettes, et faites un test auditif si vous manquez des mots dans la conversation ou que vous entendez mal dans toutes situations.

  • La surdité brusque idiopathique.

D’un point de vue médical, il s’agit d’une surdité de perception idiopathique (sans cause connue) d’apparition soudaine, sans aucun facteur déclenchant identifiable, au départ sur une oreille. En première impression, les symptômes ressemblent à ceux d’une oreille bouchée (externe) mais il s’agit d’une lésion de l’oreille interne.

Les cellules sensorielles, très sensibles, sont chargées de transformer les sons (vibrations sonores).En cas de surdité brusque la cause de la lésion des cellules sensorielles n’est pas connue. Elle peut survenir à tout âge, mais les sujets les plus fréquemment touchés ont environ 50/60 ans. Situations de stress et hypertension semblent la favoriser.

  • Comment reconnaître une perte soudaine de l’ouïe ?

La perte auditive soudaine se manifeste par une dégradation rapide et importante de l’ouïe pour l’une des deux oreilles. Le patient peut perdre l’intégralité des facultés auditives de l’oreille touchée sur toute la gamme des fréquences sonores ou seulement certaines fréquences. Le diagnostic repose donc sur l’exclusion des autres maladies dont les symptômes sont similaires. La fréquence avec laquelle se manifeste cette maladie représente environ 20 cas pour 100 000 personnes. Les chances de guérison existent.

La perte soudaine de l’ouïe est généralement vécue comme un événement traumatisant et peut s’accompagner d’acouphènes, plus rarement de vertiges. Techniquement, elle se définit par la survenue en moins de 24 heures d’une surdité de perception unilatérale d’au moins 30 dB sur trois fréquences audiométriques successives.

Cette surdité unilatérale brusque risque d’être minorée et confondue avec un banal bouchon de cérumen : la victime attend alors que cela passe alors qu’une intervention urgente est requise, à base de corticoïdes. Dans tous les cas une exploration ORL complète permettra de mettre en évidence ce phénomène. L’origine de cette surdité est assez mystérieuse (idiopathique). Les médecins pointent parfois un facteur vasculaire ou viral.

  • Symptômes de la perte auditive soudaine.

Ce syndrome se manifeste de la même manière qu’un bouchon de cérumen : brutalement, une oreille entend moins bien. Mais c’est la cochlée qui est atteinte. La cause de cette surdité peut être vasculaire. Il est impératif de consulter en urgence.

Le signe avant-coureur le plus fréquent de la perte auditive soudaine est l’apparition d’acouphènes. D’autres symptômes généralement constatés sont la réduction de l’ouïe, pouvant aller jusqu’à la surdité, une sensation de pression dans l’oreille et un engourdissement ressenti au toucher (le lobe de l’oreille semble « mort » au toucher). Sensibilité accrue au bruit.

Echelle des décibels diabete et audition

  • Quelles sont les causes de la perte auditive soudaine ?

La surdité brusque idiopathique est une maladie sans causes apparentes. Ses facteurs déclenchant ne sont pas médicalement identifiés.

Plusieurs circonstances semblent favoriser la survenue de ce trouble.

  • Surmenage ou stress émotionnel
  • Environnement stressant ou conflits récurrents
  • Troubles de l’irrigation sanguine de l’oreille interne causés, par exemple, par une thrombose
  • Maladies bactériennes ou virales de l’oreille, telles que l’otite
  • Diabète et maladies du système métabolique
  • Maladies de la colonne cervicale
  • Maladies auto-immunes
  • Pression de fluides trop importante dans l’oreille interne
  • Perturbations au niveau des cellules sensorielles
  • Déchirure de la fenêtre ovale ou de la fenêtre ronde de l’oreille.

 

  • Traitements. Mesures préventives.

Dans certains cas, la perte auditive se résorbe spontanément en quelques heures voire quelques semaines. Néanmoins, il n’y a pas de certitude à ce sujet. Il faut immédiatement consulter un ORL. Plus le traitement est instauré tôt, plus il a de chances d’être efficace.

Un spécialiste contrôlera l’état de votre audition, car ce trouble auditif non traité peut rapidement s’aggraver. Le corps médical soupçonne les troubles circulatoires cochléaires d’être la cause la plus probable de la surdité soudaine.

  • Réduire les facteurs de stress. Eviter les nuisances sonores.
  • Eviter toute situation de stress psychique ou physique.
  • Traiter les troubles circulatoires sous-jacents (cortisone, etc.).
  • Réduire des risques pouvant altérer le système cardiovasculaire.
  • Utiliser des protections auditives.

Ménager l’oreille saine en évitant les sollicitations excessives. Renoncer aux voyages en avion durant toute la durée de la crise. L’hypoacousie peut laisser une baisse d’acuité auditive définitive, voire la surdité. Les acouphènes (bruits permanents) sont une complication de l’hypoacousie.

  • Un grand merci à Gilbert Duflos qui à rédigé la seconde moitié de cet article.

Gilbert Duflos – Patrick Rossi

 

Summary
Article Name
DIABETE ET AUDITION
Description
Sachez donc que votre audition peut être compromise à cause du diabète. J'ai appris récemment que la perte auditive est deux fois plus fréquente chez les personnes atteintes de diabète, et 14% de plus chez les femmes diabétiques.
Author
Diabetes-hebdo

3 Responses to DIABETE ET AUDITION

  1. Ayoub Naciri dit :

    Merci pour ces informations pértinentes
    J’ai ma mère, 59ans, diabétique, et là elle commence à remarquer une diminution de son audition, j’espère que ça soit un simple symptome qui ne tent à disparaitre avec le temps … !

    • P.Rossi dit :

      Bonjour
      La perte d’audition avec le diabète est plus rare que la perte de la vue. Toutefois cela peut arriver. Il est indispensable de faire tous les examens nécessaire. ils révélerons peut-être d’autres pathologies qui ne soit pas liées au diabète. 59 ans ce n’est pas très âgé, mais si votre mère à vécu dans un environnement de bruit par exemple, cela peut s’expliquer. De même un bouchon de cire peut provoquer les mêmes symptômes, prenez rendez-vous avec un spécialiste qui saura vous guider.
      Bien cordialement
      Patrick Rossi

  2. Hervé dit :

    Article très intéressant. Je ne savais pas que le diabète pouvait être étroitement lié à une perte d’audition. Merci pour toutes ces informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.