EXERCICES PHYSIQUES

exercices physiques

Élaborer un plan

En préalable, consultez votre médecin afin de déterminer quel type d’exercice physique est le mieux adapté pour vous. Ne prenez pas d’initiatives personnelles, mettez en place, avec un professionnel, un échéancier de progression qui vous permettra d’aborder plus facilement ces exercices, si nécessaires à votre santé.

Votre régime alimentaire et l’exercice physiques que vous avez choisi doivent refléter vos besoins et préférences personnelles, ils doivent être en adéquation afin de vous permettre de vous réaliser au mieux. Vous pouvez choisir parmi une variété d’exercices, ceux qui vous correspondent le mieux, ceux que vous pourrez sans peine réaliser. Ne cherchez pas à devenir un grand sportif, dans bien des cas, votre corps ne vous le permettra pas. Prenez un objectif, un exercice physique d’au moins 30 minutes pendant 5 jours. Les 30 minutes peuvent représenter une séance continue ou être répartis tout au long de la journée. Cet entrainement peut faire la différence dans votre maladie tout autan que la façon dont vous vous percevez et vous vous sentez. Vous trouverez peut-être utile de travailler avec un coach spécialiste qui va concevoir un programme spécialement pour vous.

Une fois encore, choisissez des activités que vous aimez. Pensez à des activités physiques que vous aimez faire et qui peuvent se faire quel que soit le temps. Vous ne devez pas dépenser de l’argent sur du matériel spécial ou rejoindre un club de santé fantaisiste qui nous demandera d’onéreuses cotisations. Parfois, le simple fait de sortir et de marcher est suffisant. Si vous avez été longtemps inactif, la marche reste le meilleur choix pour commencer. Trois marches de 10 à 15 minutes par semaine puis augmenter la durée et la fréquence de vos promenades au fil du temps.

Vous pourrez aussi essayez le vélo ou la natation, tout en restant modeste sur l’effort. Il ne s’agit pas de devenir un champion, mais de ce tenir en forme. Les efforts doivent être mesurés. Prenez en considération la variété d’activités, quelles se réalisent en intérieure ou en extérieure, afin que tous les jours ces exercices, quel que soit le temps qu’il fait, puissent être accomplis. Marcher lorsqu’il fait beau et faire du vélo d’intérieur lorsqu’il pleut peut-être aussi un bon moyen de faire de l’exercice.

Trouvez des façons de rester motivé en identifiant l’exercice le plus plaisant. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à faire votre activité avec un(e) partenaire ou rejoignez un groupe ou un gymnase près de chez vous. De nombreuses associations offrent des cours adaptés aux débutants sans investissements excessifs. Voyez dans votre ville ou votre quartier et rapprochez vous des personnes qui sont dans votre cas, la convivialité est aussi un facteur de motivation et d’entraide.

Essayez d’utiliser un podomètre, un petit gadget simple et peu coûteux qui s’attache sur vos vêtements. Il permet de mesurer vos pas et suivre vos progrès. Un groupe de remise en forme Américain (America on the Move), recommande d’effectuer 10.000 pas ou 4 km de marche par jour. Vous pourrez, grâce au podomètre, mesurer votre progression semaine par semaine et vérifier ainsi que vous atteigniez votre objectif. En général, il est recommandé de suivre la règle de 10 pour cent : augmentez votre séance d’entraînement de 10 pour cent par semaine. N’allez pas au-delà, Ce serait une source de démotivation si vous n’y parveniez pas. De même vous pourriez vous épuiser inutilement en augmentant brutalement votre objectif. J’avoue ne pas être adepte de ces instruments de mesure que l’on trouve maintenant sur des smartphones et autres bracelets connectés. Soyez réaliste en évitant de vous prendre pour un coureur de fond, un marathonien, etc. L’exercice physique doit avant tout vous aider dans votre maladie et ne doit pas devenir une source supplémentaire de contraintes.

Soyez cohérent, votre corps s’adaptera à votre routine quotidienne. N’oubliez pas que plus vous devenez inactif, plus votre corps veut rester inactif. Une fois que vous aurez lancé votre activité régulière, votre corps s’ajustera et c’est lui qui demandera d’augmenter l’effort. Vous récolterez les bienfaits de votre travail lorsque vous sentirez un regain d’énergie et que l’activité physique deviendra un plaisir.

Si tout cela vous fait peur, ou si vous n’aviez jamais fait d’exercices physiques réguliers, commencez lentement par une activité que vous pouvez réaliser sans difficultés et sans peine. Il sera toujours temps d’augmenter l’effort en fonction de votre disponibilité et de l’objectif que vous vous êtes fixé. N’hésitez pas à en parler avec des professionnels de santé avant de commencer un programme d’exercices physiques. Vous pourriez avoir besoin de passer plusieurs tests, notamment respiratoires ou cardiaques avant de commencer. Votre choix d’une activité physique dépendra de l’état de votre cœur, des vaisseaux sanguins, des yeux, des pieds, des reins et du système nerveux. Choisissez un moment et un lieu pour votre activité et lorsque vous êtes prêt, ne vous inquiétez pas de votre poids. Tôt le matin ou tard le soir, votre activité physique sera salutaire. Rappelez-vous que vous allez gagner du muscle et perdre de la graisse et le muscle pèse plus que la graisse. Aussi, il est possible de perdre de la graisse, sans perdre beaucoup de poids. Seule la santé en est améliorée, c’est avant tout le but recherché. Il faudra alors revoir son régime alimentaire.

Exercez votre activité en toute sécurité.

Vérifiez votre glycémie avant de commencer. Si elle était inférieure à 80 mg / dl, mangez une petite collation. Apportez toujours une collation et une bouteille d’eau, les diabétiques doivent rester bien hydratées en permanence. Vérifiez à nouveau votre glycémie après l’exercice pour voir comment votre corps réagit à l’activité. Apportez une collation si vous prévoyez de rester actif pendant quelques heures et si vous faite un sport de compétition, informez votre entraîneur de votre état.

En cas de problèmes comme un malaise par exemple, portez toujours sur vous un bracelet d’identification ou une carte faisant état de votre pathologie diabétique afin qu’il ne vous soit pas administré de médications contraire au diabète. Surveillez les signes d’hypoglycémie. Dès que vous ressentez ces symptômes : fatigue, faiblesse, étourdissements, consommer rapidement un verre de soda, de jus d’orange ou un fruit. Porter des chaussures de sport et des chaussettes qui protègent vos pieds et préviennent les blessures notamment pour ceux qui sont atteints de neuropathie. De légères blessures pourraient s’infecter et devenir très graves.

Perdre du poids et stabiliser cette perte de poids est un défi souvent difficile pour beaucoup de gens. Je vous en parle en connaissance de cause, d’ailleurs nous reviendrons sur ce sujet. La gestion du poids et l’activité physique jouent un rôle particulièrement important dans la santé des personnes atteintes de diabète. Une activité physique peut aider à prévenir l’apparition du diabète de type 2 et améliorer le contrôle glycémique pour ceux qui sont diabétiques. Si donc, vous avez déjà du diabète de type 2, l’exercice régulier peut vous aider à améliorer la capacité de votre corps à utiliser l’insuline et à perdre du poids tout en maintenant cette perte de poids.

Lorsque vous êtes en surpoids, en perdre peut également vous aider à contrôler votre diabète. En fait, certaines personnes atteintes de diabète de type 2 gèrent leurs niveaux de glucose dans le sang uniquement avec un régime alimentaire précis dès les premières pertes de poids. La recherche a démontré que la meilleure façon de maintenir durablement une perte de poids est l’activité physique régulière. Perdre du poids améliore vos facteurs de risque de maladies cardiovasculaires en abaissant la pression artérielle et en diminuant le cholestérol. Même une perte modérée de poids corporel, entre 5 et 10 % peut déjà vous aider. Pour concevoir des régimes alimentaires sains et équilibrés, planifiez vos repas avec un(e) nutritionniste ou faite vous aider par un€ naturopathe.

Pourquoi l’exercice ?

Selon l’American Diabetes Association (ADA), les gens qui ont un diabète déclaré sont plus susceptibles d’être en surpoids avec une pression artérielle élevée et un taux de cholestérol élevé par rapport aux autres personnes. Ces problèmes de santé peuvent conduire à des complications graves, comme le durcissement des artères, des maladies cardio-vasculaires, des rétinopathies, des problèmes rénaux et des neuropathies.

Développer un diabète fournit une puissante motivation pour adapter votre style de vie en modifiant votre relation avec la nourriture. Découvrir les plaisirs de l’activité physique, pour une meilleure santé est la clé d’une bonne hygiène de vie. L’activité physique régulière vous permettra de prendre le contrôle de votre diabète. Elle améliorera surtout la réponse de l’organisme à l’insuline et brûlera également du glucose. Elle participe, voir dans certains cas à éliminer le besoin en médicaments contre le diabète en abaissant naturellement les niveaux de glucose dans le sang.

En perdant du poids, vous tonifiez les muscles et améliorez votre forme. Vous renforcez votre cœur et le système circulatoire, vous réduisez le risque de développer d’autres problèmes de santé tels que les accidents vasculaires cérébraux, la perte osseuse, et peut-être même certains cancers.

Exercice en toute sécurité

Échauffez-vous avant pour prévenir les blessures osseuses et musculaires. Pour les cinq premières minutes, commencer lentement afin que vos muscles puissent se réchauffer progressivement. Conclure avec quelques étirements simples pour améliorer la souplesse. Les professionnels de santé conseillent également aux personnes atteintes de diabète de prendre les précautions suivantes :

  • Vous pouvez renforcer votre système cardio-vasculaire et le tonus musculaire avec l’exercice aérobie et de musculation plus intense.
  • Vous pouvez choisir parmi une variété d’exercices.
  • Marchez à un rythme rapide (15 minutes par mile), faire du jogging, de la danse, du vélo, jouer un sport tel que le tennis, ou de prendre des cours d’aérobic.
  • Développez vos muscles en effectuant des exercices avec des poids lorsque vous marchez ou courez, en Utilisez des appareils de musculation ou des poids libres dans une salle contrôlée.
  • Faites aussi du yoga, du Tai-Chi ou du Qi Gong. C’est techniques font partie des approches corps-esprit, une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration, fondée sur la connaissance et la maîtrise de l’énergie vitale

Rester en forme pour la vie, en ayant une activité physique. Si vous ne voulez pas marcher ou courir, entretenir son jardin, sortir son chien, faire ses courses sans prendre la voiture, c’est déjà de l’exercice. Cela ne fera pas de vous un grand sportif, mais la dépense physique est essentielle pour tous ceux qui sont atteints de diabète. Une fois que vous sentirez les bienfaits de l’exercice et que vous verrez ce que cela vous procure comme amélioration dans votre vie de tous les jours, vous aurez envie de rester actif.

Patrick Rossi

 


 

INSCRIPTION DIABETES-HEBDO

Recevez un  cadeau de bienvenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.