GUERIR LE DIABETE DE TYPE 2

guérir diabète type 2

Le diabète de type 2 peut être guéri par la perte de graisse sur le pancréas. Vous ne le croyez pas… et pourtant !

Une nouvelle étude réalisée en Angleterre a constaté que la perte de graisse du pancréas peut guérir le diabète de type 2. Perdre un seul gramme de graisse du pancréas pourrait aider les diabétiques à guérir du diabète de type 2. La recherche avance, c’est indéniable et toutes les possibilités sont étudiées avec rigueur, toutefois, on en parle peu.

Traditionnellement, le diabète de type 2 a été pensé comme une maladie chronique progressive, contrôlée par le régime alimentaire d’abord, puis par des comprimés, et enfin avec d’éventuellement injections d’insuline. Que penser alors quand on nous dit que « Perdre un seul gramme de graisse sur le pancréas pourrait aider à guérir les gens de diabète de type 2 », ce serait un progrès sans aucun doute un progrès considérable pour tous les malades.

Quand le corps souffre de la maladie, les cellules ne réagissent plus à l’insuline, et ne produisent pas assez d’hormone pour fonctionner correctement. Cela signifie que le glucose n’est pas utilisé comme combustible pour toutes les fonctions corporelles. A la place, il reste dans la circulation sanguine provoquant des niveaux de sucre élevés et instables qui conduisent à des problèmes comme la fatigue extrême, la soif, des problèmes cardio-vasculaires et dans les cas les plus graves, des dommages aux organes.

Le problème est causé par la graisse installée dans le pancréas, et les médecins de l’Université de Newcastle (http://www.ncl.ac.uk/) ont noté que lorsque celle-ci disparaît, les fonctions du pancréas reviennent à la normale. Le pancréas se trouve derrière l’estomac et son travail consiste à produire de l’insuline qui coule à travers le corps pour maintenir le niveau de sucre stable. Si cela ne fonctionne pas correctement, les malades ont besoin d’injections ou de comprimés.

Cela montre que l’excès de graisse dans le pancréas qui entraîne le diabète est spécifique au diabète de type 2. Lorsque que cet excès est supprimé, la sécrétion d’insuline revient à des niveaux normaux.

Le Professeur Taylor de l’Université de Newcastle qui travaille également dans les hôpitaux de Newcastle dans le cadre de la « Health Partners Newcastle Académic » a déclaré : « Pour les personnes atteintes de diabète de type 2, la perte de poids leur permet de drainer aussi l’excès de graisse du pancréas et permet aux fonctions de revenir à la normale ».

La santé de 27 hommes et femmes obèses qui ont été exposées à une chirurgie  pour la perte de poids (chirurgie bariatrique) ont été suivis. Elles présentaient un poids corporel supérieur à 125/130 kg et les deux tiers de ces personnes souffraient de diabète. Suite à l’opération chaque patient a perdu plus de 14 kg, avec une moyenne d’un gramme perdu sur le pancréas. Environ huit semaines après la chirurgie les niveaux d’insuline des patients était revenus à la normale et leur diabète avait disparu.

Ce problème affecte 9% de la population mondiale, un problème autrefois connu seulement comme un diabète d’adulte, mais on le retrouve maintenant chez les jeunes et les enfants. l’accumulation de glucose dans le sang a pour cause une production plus assez suffisante d’insuline – Cette hormone décompose le glucose en énergie dans les cellules – les cellules deviennent alors résistantes à l’insuline.

Le professeur Taylor ajoute: « Cette nouvelle recherche montre que le changement de niveau de graisse dans le pancréas est liée à la présence d’un diabète de type 2 chez le patient. La diminution de la graisse du pancréas n’est pas seulement liée à la perte de poids du corps elle-même. Ce n’est pas quelque chose qui arrive à n’importe qui, c’est bien spécifique au diabète de type 2. Ce qui est intéressant c’est qu’indépendamment du poids corporel actuel et la façon de perdre ce poids, le facteur critique pour inverser votre diabète de type 2 est lié à la perte de 1 gramme de gras du pancréas… »

« … Donc, si vous demandez combien de poids vous avez besoin à perdre pour faire disparaître votre diabète, la réponse est un gramme. Mais un programme global doit permettre à la personne en surpoids de perdre cette graisse en même temps que la graisse corporelle. » Les diabétiques sont plus sujets à des problèmes de santé comme la cécité, les maladies rénales et les maladies cardiaques, c’est pourquoi il est important de mettre en place des solutions avec des protocole adaptés à la nécessité de perte de poids de la personne.

Pendant le Congrès Mondial du Diabète à Vancouver le mardi 01 Déc. 2015, l’auteur de l’étude, le professeur Roy Taylor a déclaré: « Pour les personnes atteintes de diabète de type 2, la perte de poids leur permet de drainer en plus l’excès de graisse sur le pancréas et permet une production d’insuline normale ».

Deux documents sont mis à votre disposition dans la rubrique « Ressources ». Un guide sur le diabète édité par l’Agence de Santé Public du Canada et un document interactif pour évaluer les risques d’être ou de devenir diabétique.

Patrick Rossi

La source : Type-2-diabetes-cured-by-pancreas-fat-loss

Référence : Weight loss decreases excess pancreatic triacylglycerol specifically in type 2 diabetes. Sarah Steven, Kieren Hollingsworth, Peter Small, Sean Woodcock, Andrea Pucci, Benjamin Aribisala, Ahmad Al-Mrabeh, Ann Daly, Rachel Batterham, Roy Taylo ()

 

 

Summary
Article Name
Guérir le diabète de type 2
Description
Une nouvelle étude a constaté que la perte de graisse du pancréas peut guérir le diabète de type 2. Perdre un seul gramme de graisse pourrait aider les gens à guérir du diabète de type 2.
Author

23 Responses to GUERIR LE DIABETE DE TYPE 2

  1. Sayf dit :

    Bonjour à tous
    Franchement la bête noire qui fait monter le taux de sucre est le stress franchement trouver un remède au diabète c’est une miracle.
    Bonne chance

    • P.Rossi dit :

      Bonjour
      Effectivement, le stress fait monter le taux de sucre dans le sang. C’est d’ailleurs un facteur aggravant pour bien d’autres maladies, comme les cancers par exemple. Toutefois, si on arrive à maintenir sa glycémie à des taux acceptables, cela améliore considérablement la vie. Il existe de nombreuses plantes et compléments alimentaires qui permettent de réduire l’impact de la glycémie.
      Pour le stress comme pour le diabète, c’est le mode de vie qu’il faut changer. C’est sans doute ce qui est le plus difficile à gérer.
      Pour le stress, il existe les fleurs de Bach. C’est excellent, sans effet secondaire et très peu cher.
      Cordialement
      Patrick Rossi

      • Filali dit :

        Bsr docteur je suis diabétique type 2 depuis 3 ans presque cela quand j’ai perdu ma soeur et je cherche une solution ou conseils pr m aider à guérir de ce phénomène pr le poid je pèse 53 kilo
        Merci pour votre collaboration

        • Filali dit :

          Le stress fait parti de ma vie j’ai la thyroïde et le colon nerveux aussi jsuis tt le temps malade et trop fatiguée mon médecin me dit ke mes maladies c 60/100 psycho tête et 40/100 est ds l assiette

          • P.Rossi dit :

            Bonjour
            Difficile d’évaluer le pourcentage de maladie somatiques et la vraie maladie. Je ne suis pas médecin, mais c’est une chose évidente que de réduire le stress dans sa vie de tous les jours. Il faut, je pense, que vous revoyez complètement votre mode de nutrition, le fait d’être fatigué peut-être un problème de carence. N’hésitez pas à voir, si vous le pouvez, un thérapeute et un nutritionniste.
            Cordialement
            Patrick Rossi

        • P.Rossi dit :

          Bonjour
          Pour beaucoup, c’est un choc psychologique qui déclenche le diabète de type 2. La guérison ne peut intervenir que par un retour à une situation psychologique stable.
          Cordialement
          Patrick Rossi

  2. bde dit :

    Merci pour cet article, vraiment très intéressant.

  3. Morgane dit :

    Bonsoir, j’ai 19 ans et on m’a découvert le diabète quand j’avais 17 ans suite à deux calculs dans le même rein. Je tiens ça de ma mère, c’est héréditaire le diabète malheureusement. Je le vie très très très mal, je n’accepte toujours pas la maladie. Le plus étrange c’est que je n’ai aucun symptômes ! Ça peut monter jusqu’à 3g quand je mange quelque chose de sucré et mon état est tout à fait normal. De plus, les médecins m’ont prescris plusieurs médicaments et mon corps les rejettes tous. Je ne comprend vraiment pas.. Néanmoins je compte commencer le sport et j’espère vraiment que mon taux de glycémie va baisser. Merci pour tout pour votre article, ça redonne vraiment espoir !

    • P.Rossi dit :

      Bonjour
      Effectivement, certains diabétiques ont une maladie héréditaire. Néanmoins, votre problème est celui des jeunes qui veulent vivre une vie « comme tous les autres » et donc consomment de la nourriture et des boissons sucrées sans modération. Il faut contrôler absolument ce que vous mangez, pas de sucres, pas de sodas, pas de viennoiseries, très peu de pain (ou pain complet) et faire de l’exercice. L’exercice a un rôle prépondérant dans la baisse de la glycémie. Ce n’est pas la peine de courir des heures, ni de faire de la gym dans une salle qui coûte cher. Marchez 45 minutes tout les jours, d’un bon pas. Cela représente environ un trajet de 4 kms environs. Vous pouvez faire ce que vous voulez, même jeûner, mais si vous ne faites pas d’exercices physiques tout cela se servira à rien. Pensez à rencontrer un(e) nutritionniste qui vous aidera à équilibrer vos repas, il y a des choses auxquelles on ne pense pas toujours, comme certains glucides à éviter le soir, manger plus de légumes verts, etc… Éventuellement perdre du poids si vous en avez besoin.
      Regardez aussi avec les compléments alimentaires comme la berbérine, à prendre en même temps que les repas.

      Cordialement
      Patrick Rossi

  4. OUOAP dit :

    Bonjour, j’ai attrapé du diabète à l’âge de 9ans, et j’ai maintenant 15ans. Je le vis mal!. Je comprends pas pourquoi cette maladie est arrivée a moi, je me pose beaucoup trop de questions car je n’arriverai pas a garder ça toute ma vie. J’ai donc perdue 8kg depuis mon diabète comme j’avais lu votre sondage, mais rien a changé il est toujours là, franchement j’espère de jour en jour je suis quand meme assez confiante pour que la medecine trouve un remède si on peut appellé ça comme ca, pour que moi et les autres diabétiques nous, nous débarrassons de cette maladie!!

    • P.Rossi dit :

      Bonjour

      Je comprend que vous voyez le diabète comme quelque chose de difficile, surtout à 15 ans. Il s’agit de bien respecter le régime alimentaire et de faire de l’exercice. On peut très bien vivre avec, surtout si vous êtes diabétique de type 2. Avec les injections d’insuline c’est plus difficile, mais maintenant, il font des pompes que l’on porte sur soit et qui régule parfaitement l’insuline. La perte de poids est importante, vous ne devez pas vous décourager, et continuer à faire attention à ce que vous mangez. Evitez le pain, les gâteaux, les sodas (coca, bière, etc…), tout ce qui contient du sucre, et faites de la marche ou du sport au moins 2 fois par semaine. Je pense que, comme vous êtes jeune, vous verrez les progrès de la recherches et de nouveaux traitement pour vous guérir du diabète. Bonne année 2017, Cordialement, P.R

  5. zitouni hannachi dit :

    Merci beaucoup pour cet article; je vous informe que je connais déjà deux personnes qui ont été guéri complètement après perte de poids. Un homme âgé de cinquante ans et une femme âgée de 47 ans.

    • P.Rossi dit :

      Bonjour Monsieur
      Merci pour ces excellentes nouvelles. Je crois qu’il faut espérer. C’est dans l’expérience des autres que l’on forge sa propre expérience. Je sui ravi de voir autant de positivisme. Un grand Merci.
      N’hésitez pas à me dire comment ces personnes sont parvenues à ce résultat. J’aimerais le partager avec les lecteurs de ce blog.
      Très chaleureusement
      Patrick Rossi

      • elkhedim dit :

        bonsoir monsieur rossi il faut toujour garde espoir suite a un bilan medical on m’avait trouve 1.70 a jeune suite a ce resultat surprenant mon medecin ma conseille de reequilibre mon alimentation suprimer les gateaux industrielle les mauvaises graises d’avoir une meilleur hygiene de vie j’ais refait un nouvelle prise de sang 2 mois apres j’etait revenu a 1.10 g a jeune il faut garder espoir bon courage

        • P.Rossi dit :

          Bonsoir Elkhedim
          Je suis ravi de votre commentaire, en effet, il faut garder espoir. C’est bien souvent cela qui fait défaut à beaucoup de gens. Les traitements existent, avec un peu de rigueur on peut s’en sortir ou vivre avec en toute connaissance de causes. Chaque être humain est différent, c’est évident, c’est pour cela que certains traitement vont mieux pour les uns et pas pour les autres. Mais comme vous le dites, une meilleure hygiène de vie, une nourriture saine et de l’exercice, c’est déjà énorme. Gardez espoir… Tous mes vœux pour cette nouvelle année, restez en bonne santé. Amicalement.

  6. Miguel dit :

    Merci bcp pour l’article
    27/09/2016

  7. COTTE Marcel dit :

    Bonsoir,
    Votre article m’a redonné de l’espoir afin de guérir mon diabète. Que faut-il consommer pour perdre la graisse du pancréas? l’alcool? le gras? le sucre? Si on souhaite consommer tout ça (il faut bien vivre et soigner le moral:) )quelles sont les quantités à ne pas dépasser? Faire du sport oui, mais à quelle cadence? je souhaite me mettre au vélo à 56 ans mais j’ai 5 stents alors comment se soigner sans prendre de risques?
    Merci de toute l’aide que vous pourrez m’apporter. Cordialement

    • P.Rossi dit :

      Bonjour Marcel
      Contrairement à beaucoup de gens qui s’acharnent à dire que le diabète ne se guéri pas, moi je pense le contraire. Les recherches en ce sens le prouvent. Je vais dans quelques jours écrire un article sur une clinique à Miami (USA) qui vous libère du diabète. Evidemment ce n’est pas donné, mais c’est basé sur un régime alimentaire très particulier, associé à des compléments alimentaires.
      Avec le Dr Gabriel Cousens, médecin américain promoteur d’une démarche de guérison holistique du diabète, il guérit les diabétiques de type 1 et 2. Il est donc indispensable de garder espoir et de croire en l’avenir.
      Pour votre question pour la graisse entourant le pancréas, sachez que comme la graisse abdominale, c’est la plus difficile à faire partir.
      En réalité, il n’y a pas de régime à proprement parlé. Il faut limité le gras (notamment la charcuterie), proscrire le sucre, quand à l’alcool, ce sont les excès qui sont dangereux.Préférez un vers de vin, ou un alcool genre whisky plutôt que de vin liquoreux beaucoup plus sucrés.
      Favorisez le poisson, (saumon, hareng, sardine, anchois…) contenant des oméga 3, mangez beaucoup de légumes verts (brocoli, haricots, choux, salades, radis, concombre…), des viandes blanches (veau, poulet dégraissé) et boire beaucoup (de l’eau). Cela ne vous empêche pas de manger une chose qui vous fait plaisir un fois de temps en temps. Il m’arrive de m’adonner à mon pêché de temps en temps : les glaces. En toutes choses, c’est l’excès qui fait la différence. Avec ce régime, je perds du poids régulièrement. Mon pancréas fonctionne mieux même si je dois continuer à prendre de la metformine (500mg) associée avec 1 gélule de berbérine. j’arrive à stabilisé mon diabète entre 1 et 1.3 avec des pointe à 2.5 après les repas. C’est une façon de consommer idéale pour la santé que l’on soit diabétique ou non.
      Quand au sport, c’est indispensable. Pour ma part je marche beaucoup. Le vélo c’est peut-être un peu violent. commencez par faire par exemple 5 kms/jour, puis augmenter si vous vous sentez bien, ensuite passez au vélo.
      Bien cordialement
      P. Rossi

      • Yassin dit :

        Bonjour je m’appelle yassin il y a deux moi ils ont découvert le diabète chez moi 4.5 grame ajeun et 3 étoiles de la citonne dans mes urinne. Donc abasaglare 28 unité le soir lente et la metformine 850 . Donc depuis je mange équilibrée et plus de la natation 3 fois par semaine j’ai perdu 15 kg et aujourd’hui je prend juste la metformine 850 matin et soir
        Mais 2h au debut du repas ma clicymie est 107 et parfois 1 grame. Question es que je ne suis plus diabitique ? Sachant que le tôt du sucre il y a 2 moi il été à 12 pour cent et aujourd’hui il est à 6.5 .merci de me répondre
        Cordialement

        • P.Rossi dit :

          Bonjour
          Il est difficile, comme cela de dire si vous êtes ou non guéri. Il faut rester un certain temps à 1.07 g pour voir si la situation s’est inversée. Il faut surtout continuer à prendre vos médicaments, à avoir une nutrition correcte et continuer de faire de l’exercice physique tous les jours. Il faut aussi, si c’est nécessaire, continuer à perdre du poids. Avec la metformine, vous pouvez associer de la Berbérine ou du nopal. Personnellement je prend de la Berbérine et cela fonctionne très bien. Voyez avec votre médecin pour diminuer la metformine, peut-être à 500 au lieu de 850 et voir si vos résultats sont toujours pareils.
          Tenez moi au courant, c’est toujours très intéressant.
          Bien cordialement
          Patrick Rossi

      • COTTE Marcel dit :

        Bonjour Monsieur ROSSI, désolé je n’avais pas encore vu votre réponse. Merci pour tout ces précieux conseils que je vais m’efforcer de respecter pour pouvoir avoir une vie normale.
        Bien cordialement. Marcel COTTE

  8. MINOUNGOU dit :

    Bonjour,
    Merci infiniment pour ces précieuses informations : la graisse du pancréas et la graisse corporelle. Vous parlez d’un programme pour cela. Pourriez-vous nous indiquez ce programme. Je suppose que la graisse du pancréas ne fond pas à la même vitesse que celle du corps.

    • P.Rossi dit :

      Bonjour Minougou,
      je prépare un article sur la graisse abdominale. C’est un sujet important pour tous les diabétiques. C’est même souvent le premier problème du non fonctionnement du pancréas. C’est la graisse la plus difficile à éliminer parce que bien ancrée dans de charmants bourrelets.
      Un bon régime ne suffit pas toujours, l’exercice physique est indispensable en association avec des compléments alimentaires.
      A bientôt.
      P. Rossi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.