GUERISON POSSIBLE DU DIABETE

GUERISON POSSIBLE DU DIABETE

Selon une nouvelle étude, un mauvais type de bactéries intestinales serait l’un des facteurs qui apporterait le diabète de type 1. Cependant, une forme génétiquement modifiée d’un microbe trouvé dans certains produits laitiers pourraient permettre à des cellules intestinales de produire de l’insuline. Une guérison possible du diabète serait envisageable.

La découverte, faite par des scientifiques du Massachusetts General Hospital de Boston (USA), démontre que « les mauvaises bactéries » peuvent produire le diabète de type 1. Une guérison du diabète serait donc possible. Cette étude provient d’une analyse pendant 3 ans de 33 enfants finlandais génétiquement considérés comme plus sujets à développer la maladie.

– Les édulcorants artificiels contribueraient à l’épidémie de diabète.

Au bout de trois ans, quatre de ces enfants avaient développé un diabète, le corps ne produisait plus d’insuline. Le chercheur Ramnik Xavier et son équipe ont constaté que ces enfants avaient une gamme plus étroite de bactéries dans leurs intestins que d’autres enfants : environ 25% de moins pour cette espèce.

Les quatre enfants étaient connus pour développer des inflammations de l’intestin, un prélude possible au diabète de type 1, dans laquelle le système immunitaire du corps produit par erreur des anticorps qui attaquent et détruisent les cellules bêta du pancréas, qui fabriquent habituellement l’insuline.

Bien que seulement quatre enfants aient développé le diabète pendant l’étude, 11 avaient commencé à produire ces auto-anticorps. « Cela peut signifier que, même si les auto-anticorps commencent à être réalisés, un second facteur est nécessaire pour que des patients développent un diabète de type 1. C’est un changement dans la flore intestinale qui serait le coupable », a déclaré le DR Xavier Ramnik.

– Cure pour le diabète ?

– Les scientifiques induisent des cellules embryonnaires pour produire l’insuline.

Cela signifie que maintenir une flore intestinale stable peut être un moyen de prévenir la maladie. « Si vous savez ce que les microbes importants font, vous pourriez être en mesure de réaliser des cocktails de médicaments contre ces microbes pour garder la maladie sous contrôle », ajoute le Dr Xavier Ramnik.

– Imiter le pancréas

Un traitement très prometteur pourrait être conçu avec des bactéries par une équipe indépendante de New York. John March, de l’Université Cornell à Ithaca et son équipe, ont pris les bactéries Lactobacillus gasseri, qui se trouve dans certains yogourts probiotiques. Ils l’ont équipé d’un gène humain avec une hormone, un peptide de type glucagon 1 (également connu sous son acronyme anglais de GLP-1).

Dans l’intestin chez des rats diabétiques, on a constaté que le GLP-1 a provoqué la modification de certaines cellules qui sont devenues similaires à celles qui produisent l’insuline du pancréas.

Cette insuline produite par ces cellules a fait baisser les niveaux de sucre dans le sang de la même manière que celle fabriquée par le pancréas. « Cela déplace le centre de contrôle du glucose, du pancréas vers l’intestin », dit le Dr March.

– Les scientifiques indiquent que le diabète de type 1 et 2 ont une cause commune et pourraient être guéris.

Après avoir reçu les bactéries quotidiennement pendant trois mois, les niveaux de glucose sanguin chez la souris ont diminué de 30% par rapport au groupe témoin. Après un repas, ces rats ont été en mesure de réduire leur taux de glucose dans le sang aussi rapidement que les souris avec un pancréas sain. Les bactéries n’ont aucun impact sur la glycémie lorsqu’elle sont administrées à des rats sains. Ce qui suggère que les bactéries encouragent seulement la production d’insuline dans l’intestin lorsque le pancréas ne fonctionne pas correctement.

Le Dr March est optimiste, les lactobacilles travailleraient de la même façon chez les humains parce que les cultures de ces bactéries en laboratoire ont été exposées à des cellules intestinales humaines saines et transformées en cellules productrices d’insuline.

L’objectif est donc maintenant de développer une pilule contenant les bactéries que les personnes atteintes de diabète de type 1 et 2 pourraient prendre 1 fois par jour. Selon le Dr March, « le médicament pourrait être disponible dans les deux ans ». [Article du New Scientist]

La modification de la flore intestinale est liée pour partie à la prise régulière de médicaments, en particulier des antibiotiques. Cette modification pourrait donc être l’un des facteurs déclencheurs de la maladie. Ce n’est pas du médicament que vient le problème mais de sa surconsommation. Une guérison possible du diabète, ou un meilleur contrôle de la glycémie, pourrait donc bien venir de notre flore intestinale

Patrick Rossi

 

 

 


Summary
Article Name
GUERISON POSSIBLE DU DIABETE
Description
Selon une nouvelle étude, un mauvais type de bactéries intestinales serait l'un des facteurs qui apporterait le diabète de type 1. Cependant, une forme génétiquement modifiée d'un microbe trouvé dans certains produits laitiers pourraient induire des cellules intestinales pour produire l'insuline.
Author
Diabetes-Hebdo

2 Responses to GUERISON POSSIBLE DU DIABETE

  1. Elise dit :

    Bonjour
    Ma fille de 5 ans à été déclarée diabète type 1 le 12 juin 2017. À ce jour, tout se passe bien. Jusqu’à maintenant je pensais que ma fille avait peut être subi un choc émotionnel mais impossible je ne trouve aucune période pendant laquelle ma fille aurait été stressée etc. C’est en lisant cet article que je suis presque persuadée que ce sont les anti-biotiques qui ont provoqué Mr où Mme Diabèye type 1. Je me souviens que ma fille avait eu 3 ou 4 bronchites l année dernière et on lui a administré des antibios !
    En espérant qu’une bonne nouvelle sera annoncée d ici fin 2018.
    Merci

    • P.Rossi dit :

      Bonjour
      En ce qui me concerne, il semble que mon diabète soit le résultat d’un choc psychologique (divorce). Beaucoup de gens déclarent cette maladie de cette manières (stress, burn out, choc psy,…). Pour un enfant de 5 ans cela paraît peu probable, encore que l’on ne sache pas tout sur la façon dont les enfants absorbent les choses de la vie. Il reste plus probable effectivement que cela soit liés à l’absorption de médicaments. Je ne suis pas médecin, mais j’ai pris l’habitude de regarder les notices des médicaments et en particuliers les effets secondaires. Il semble évident que la plupart sont plus nocif qu’ils paraissent. Dans la mesure du possible, il faut se tourner vers la médecine alternative pour les bobos de la vie courante.
      Diabétique de type 1 suppose que le pancréas ne fonctionne plus. Est-ce bien le cas ? N’est-ce pas une vision des médecins décidés à mettre tout le monde sous insuline ? Voyez peut-être d’autres praticiens qui vous aideront à faire un choix alimentaire avec des substitutions à l’insuline.
      N’hésitez pas à me tenir au courant.
      Une bise à votre fille, Cordialement
      Patrick Rossi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.