LE DIABETE AFFECTE VOTRE SOMMEIL

le diabète affecte votre sommeil

Dans une étude de 2012, les chercheurs ont examiné les associations entre les troubles du sommeil et le diabète. Le diabète affecte votre sommeil et les troubles sont : les difficultés à s’endormir ou à rester endormi, et parfois à trop dormir. L’étude a révélé une relation évidente entre les troubles du sommeil et le diabète. Les chercheurs disent encore, que la privation de sommeil est un facteur de risque important pour le diabète, même si parfois il peut être contrôlé.

En outre, une étude prospective japonaise récente avec des femmes a indiqué une association intéressante entre les habitudes de sommeil et l’apparition du diabète de type 2. La perturbation de la qualité du sommeil peut aussi affecter l’apparition tardive du diagnostic impliquant le diabète de type 2. Certains chercheurs pensent qu’il peut aussi y avoir un lien entre les troubles du sommeil et les maladies cardiaques.

Etre diabétique ne signifie pas nécessairement que le sommeil sera affecté. C’est plus une question de ressenti et de gestion de la situation. Certains symptômes sont plus susceptibles de causer des problèmes lorsque vous essayez simplement de vous reposer.

Les niveaux élevés de sucre dans le sang causent des mictions fréquentes. Si votre glycémie est élevée la nuit, vous êtes alors susceptible de vous lever plusieurs fois. Quand votre corps est en hyperglycémie, il utilise l’eau de vos tissus. Dans ce cas vous vous sentez déshydraté, et vous vous lever pour boire régulièrement. Dans ces deux cas, vous coupez votre sommeil  et vous en altérez sa qualité.

Les symptômes de l’hypoglycémie, tels que les tremblements, les étourdissements et la transpiration, affectent aussi votre sommeil.

Les troubles du sommeil.

– Y a-t-il des troubles du sommeil liés au diabète ?

Se tourner toute la nuit est fréquent chez les personnes atteintes de diabète. Bien que cela puisse être le résultat de symptômes communs, une autre pathologie peut en être la cause. Les troubles du sommeil et d’autres troubles qui affectent le sommeil sont plus fréquents chez les personnes atteintes de diabète.

Apnée du sommeil

C’est le trouble du sommeil le plus fréquent chez les diabétiques. L’apnée du sommeil se produit lorsque la respiration s’arrête à plusieurs reprises et recommence tout au long de la nuit. Dans une étude de 2009, les chercheurs ont découvert que 86 % des participants diabétiques présentait  en plus une apnée du sommeil. Dans ce même groupe, 55 % des cas étaient suffisamment grave pour nécessiter un traitement.

L’apnée du sommeil est plus fréquemment rencontrée chez les personnes diabétiques de type 2. Le problème est lié, le plus souvent, à un excès de poids qui occasionne une gène respiratoire. Si c’est le cas, pensez à consulter un(e) nutritionniste qui vous aidera à élaborer un repas équilibré pour perdre du poids.

Les symptômes communs incluent une sensation de fatigue pendant la journée et le ronflement pendant la nuit. Vous êtes donc plus à risque pour l’apnée du sommeil si vous êtes obèse. Atteindre un poids de santé, avec un régime approprié, peut aider à soulager les symptômes. Sinon, vous pouvez également porter un masque spécial pendant le sommeil pour augmenter la pression de l’air vers la gorge et vous permettre de mieux respirer.

Le syndrome des jambes sans repos

Ce syndrome se caractérise par une envie constante de bouger les jambes. Il est plus courant en soirée, ce qui peut rendre plus difficile l’endormissement ou de rester endormi. Le syndrome des jambes sans repos peut se produire à cause d’une carence en fer. Les facteurs de risques pour ce syndrome comprennent des taux de glycémie élevés, des problèmes rénaux et des troubles de la thyroïde.

Si vous pensez que vous avez ce syndrome des jambes sans repos, prenez rendez-vous avec votre médecin pour en examiner la ou les causes. Ceci est particulièrement important si vous avez des antécédents d’anémie. Le tabac peut également déclencher ce problème. Si vous êtes un fumeur, adhérer à un programme d’abandon du tabagisme.

L’insomnie

L’insomnie se caractérise par des problèmes récurrents pour s’endormir et rester endormi. Vous avez plus de risques à l’insomnie si vous avez des niveaux élevés de stress ainsi que des niveaux élevés de glycémie. Évitez par exemple de faire de gros repas bien arrosé, le soir. Pas de viande ni d’alcool, favorisez les légumes frais ou cuits, des fibres (céréales ou fruits) et de l’eau. D’une façon générale, un repas léger le soir sera préférable.

Prendre des médicaments pour le sommeil ne résoudra pas l’insomnie. Regardez d’abord, la raison pour laquelle vous ne pouvez pas vous endormir. Étudiez votre situation, comme un stress élevé au travail ou si vous êtes confrontés à des problèmes familiaux difficiles. Cherchez un traitement avec un professionnel de la santé qui peut vous aider à déterminer ce qui déclenche le problème.

L’impact – Comment un manque de sommeil peut-il affecter votre diabète.

Les experts associent un manque de sommeil avec un équilibre hormonal modifié qui peut affecter la prise de nourriture et le poids. Si vous souffrez de diabète, vous faites face à une situation difficile.

Il est commun, pour compenser un manque de sommeil, de manger une quantité excessive de nourriture pour essayer de regagner de l’énergie par le biais de calories. Cela peut entraîner une hausse de glycémie importante et l’impossibilité de parvenir à une bonne quantité de sommeil. Un manque de sommeil augmente également le risque d’obésité et cette obésité peut augmenter votre risque de développer le diabète de type 2.

Les somnifères.

Presque tous les spécialistes du sommeil tentent maintenant d’éviter de prescrire des somnifères aux personnes ayant des problèmes de sommeil chroniques. Même si ils peuvent être utiles pour traiter certains troubles du sommeil à court terme, les hypnotiques (somnifères) ne sont généralement pas prescrits aux personnes souffrant d’insomnie chronique, car ils peuvent provoquer une accoutumance, même les personnes peuvent avoir des insomnies plus prononcées lorsque les médicaments sont arrêtés.

Les Conseils

Conseils pour améliorer la qualité de votre sommeil.

Suivez les pour obtenir un repos de qualité :

  • Évitez les appareils électroniques avant de vous mettre au lit. Évitez d’utiliser les téléphones portables et les tablettes la nuit parce que leur lueur peut vous réveiller. Passer aux livres papier au lieu d’une liseuse pour lire avant de vous endormir, cela calme votre esprit et diminue la pression sur vos yeux. Lisez avec une lumière douce.

Les perturbateurs

  • Évitez la consommation d’alcool avant le coucher. Même si vous pensez qu’un verre de vin vous apaise et vous fait dormir, vous ne serez probablement pas endormi très longtemps après avoir bu autour de l’heure du coucher. Privilégiez une tisane à base de plantes qui vous aidera à trouver le sommeil.
  • Supprimez toutes distractions, surtout bannissez la réception de SMS pendant toute la nuit, éteignez votre téléphone. Envisagez l’achat d’un réveil au lieu d’utiliser l’alarme de votre portable. Vous n’aurez pas besoin de votre téléphone pour une raison quelconque pendant toute la nuit. 

Créer une zone de confort sans bruit.

  • Bien que cela puisse sembler sympa de se réveiller en entendant le chant des oiseaux au petit matin, les sons peuvent perturber vos habitudes de sommeil. Les bruits extérieurs : de la rue, les gens qui rentrent du travail tôt le matin peuvent également perturber votre sommeil. Lorsque vous dormez, votre oreille perçoit les sons, si votre cerveau ne les identifient pas, cela peut provoquer votre réveil.

Restez dans vos habitudes de sommeil

  • Allez vous coucher à la même heure chaque soir, et réveillez-vous à la même heure chaque matin, y compris le week-end. Votre corps va naturellement enregistrer cette situation et vous vous réveillerez de vous-même, sans besoin de réveil.

Restez loin des stimulants

  • Évitez de boire des boissons contenant de la caféine ou même avoir une occupation simple avant de se coucher. Le seul type d’entraînement du soir que vous devriez considérer, est une séance de yoga au rythme lent qui prépare votre corps pour le sommeil. Sinon, vous allez accélérer votre flux sanguin, et il faudra un certain temps pour que votre corps se calme. De même, le tabac et les drogues, auront le même impact sur la façon de vous endormir. 

Le diabète affecte votre sommeil, les perspectives

  • Consultez votre médecin si vous avez des problèmes de sommeil persistants. Si vous ne recevez pas de traitement pour un sommeil perturbé continu, il peut devenir difficile de mener des activités quotidiennes. La somnolence peut devenir dangereuse pour la conduite, la gestion d’engins de chantier, et la manipulation de certaines machines outils demandant une attention soutenue.
  • A court terme, envisager un ou plusieurs changements de style de vie pour améliorer la qualité de votre sommeil. Même si vous ne faites pas de grands changements, cela suffira pour faire sans doute pour faire la différence. Il faut habituellement environ trois semaines pour commencer à former une habitude, il est donc important de conserver cette habitude tous les jours.

Patrick Rossi

 

 

 

Summary
Article Name
LE DIABETE AFFECTE VOTRE SOMMEIL
Description
Dans une étude de 2012, les chercheurs ont examiné les associations entre les troubles du sommeil et le diabète. Les troubles du sommeil sont : les difficultés à s'endormir ou à rester endormi, parfois à trop dormir.
Author
Diabetes-hebdo

3 Responses to LE DIABETE AFFECTE VOTRE SOMMEIL

  1. MONJEA dit :

    Je suis diabétique T2 et certains jours j’ai l’impression de manquer de sucre, surtout le soir

    • P.Rossi dit :

      Bonjour
      Je ne suis pas médecin, mais l’impression de manque de sucre est souvent perceptible le soir. Pour beaucoup de diabétiques, le soir et la nuit sont des moments d’hyperglycémie. Ainsi au matin, il se peut que vous ayez un taux de glycémie élevé. L’important c’est de faire contrôler régulièrement votre HbA1c qui est une moyenne sur trois mois. En soirée lorsque vous pensez que vous manquez de sucre, buvez de l’eau. Cela fonctionne assez bien pour beaucoup de gens. Personnellement je bois de l’eau pétillante.
      Cordialement
      Patrick Rossi

  2. Renée dit :

    Bonjour,
    Je suis diabétique de type 2, et je souffre d apnée du sommeil. Je suis appareillée et depuis je me sens mieux dans la journée (moins de perte de memoire, le cerveaux moins nebuleux,….) Cependant je fais toujours de l hypersomnie ce qui perturbe toute ma journée. Je suis capable de m endormir à minuit et me réveiller vers 13h. Ceci en m étant levée au moins 2 fois dans la nuit pour uriner, mais je me reveille au dernier moment en quelquefois je nai pasle temps d arriver eux toilettes. C est très gènant. Je n entends pas le reveil je le mets à 7h car j ai un comprimé sz Lévothyrox à prendre loin des autre médicament. Je n entends rien. Quand je me reveille il faut que je fasse de gros efforts pour ouvrir les yeuxquelquefois je me rendors sur les toilettes. Ce n est que lorsque je pars en avant que ça me révéille. Le matin il me faut 2 ou 3 bols de café pour pouvoir réflechir. Comme je vie seule je ne peux pas discuter des le matin et du coup mon cerveaux reste engourdi pendant un bon moment. Il faudrait que que je m active dès que je mets le pied parterre mais comme je souffre du syndrome de fatigue chronique et de Fibromyalgie j ai la plupart du temps des difficultés à me bouger. Mème avec un coup de pied au d…. psychologique ça ne marche pas. J ai pourtant été très active toute ma vie. Là j ai 70 ans. Dans ma tète je les ressens pas.
    Je ne sais plus quoi faire. Si vous pouviez me donner quelques conseils ça m aiderais beaucoup.
    Merci d avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.