LE DIABETE SE GUERIT – 1

Le diabète se guérit, Lecteur glycemie

Qui peut affirmer le contraire ?

Je suis surpris qu’en France, quelque soit ce que l’on avance, il y a toujours une armée de gens pour vous dire que vous avez tort. Je ne parle pas de ceux qui ont toujours quelques chose à dire sur tout, sans avoir, le moins du monde, effectué la moindre recherche, mais ils sont si sûr d’eux qu’ils ne supportent pas que l’on puisse avoir une vision différente. En particulier, tous ceux qui rejettent ce qui peut venir de Mère Nature. Les plantes médicinales et aromatiques, les nouvelles techniques de bien-être, etc… Le pire, quoi qu’il arrive, c’est qu’ils pensent avoir raison.

Nous ne sommes pas le seuls pays à souffrir du diabète. Plusieurs états dans le monde, ont lancé des programmes de recherches sur cette pathologie et les pathologies associées. Les résultats sont prometteurs, et toutes ces recherches sont axés sur la nutrition et l’usage de plantes comme la cannelle, le gymnema sylvestre, entre autre, qui ont une action sur l’assimilation du sucre dans le sang.

Où en est-on en France ? Dans notre pays l’allopathie a de beaux jours devant elle. Le lobbying fonctionne très bien, au point qu’il est très difficile de trouver des informations sur les avancées de la recherches. On nous prescrit toutes sortes de médicaments, pas toujours très efficaces, comportant un nombre important d’effets secondaires, mais on continue de les prescrire. Et nous faisons partie, nous les diabétiques, de ces consommateurs. On ne parle que très rarement de retrait de médicaments sauf s’ils ont provoqué de gros problèmes de santé voir la mort.
Selon plusieurs auteurs, les médicaments ne font que repousser les problèmes. Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui, on absorbe une quantité importante des médicaments allopathiques (en France nous sommes les meilleurs, surtout en matière de psychotropes), favorisé en cela par les grands groupes pharmaceutiques, qu’il faut dédaigner les plantes médicinales, les compléments alimentaires, les vitamines et surtout une nutrition équilibrée et de qualité.

Lesquelles plantes médicinales, d’ailleurs, ont été utilisées depuis des millénaires pour apporter soins et réconfort au genre humain. Que dire de tous ces labos qui ont extraits des plantes la plupart des principes actifs qu’ils reproduisent aujourd’hui avec des molécules chimiques sources d’importants effets secondaires. Nous savons aujoourd’hui que ces molécules chimiques de synthèse sont très mal assimilées par notre corps. Saviez vous que la Metformine, ce médicament incontournable pour les diabétique affiche pas moins d’une vingtaine de ces effets secondaires et non des moindres. Mais qui s’en souci !

Alors n’aurions nous pas le droit, tout simplement, de nous soigner différemment. Les médecines alternatives apportent aide et réconfort. Libre à ceux qui n’y adhèrent pas de faire comme ils le souhaitent. C’est cela la liberté !
Aujourd’hui sur beaucoup de sites Internet, de forum, de publications, des personnes prétendument bien informées avancent avec véhémence que le diabète ne se guérit pas. Comment peuvent-ils être aussi affirmatifs ? Mais voyons cela !
Petit rappel, le diabète progresse lorsque votre taux de sucre est supérieur à 126 mg /dl, pour un HbA1c supérieure à 6%, le diabète régresse lorsque votre taux de sucre est inférieur à 108 mg /dl, avec le HbA1c en dessous de 5,4%. La médecine naturelle fait des progrès considérables pour soigner et guérir le diabète avec comme axe principal l’alimentation, en prenant pour acquis les connaissances anciennes issues des médecines chinoises et ayurvédiques (Inde).

On peut guérir du diabète. Oui ! Vous avez bien lu, et Non, non, vous n’avez pas rêvé. Une étude publiée dans la revue Diabetologia de mars 2011, révèle qu’il est possible de guérir d’un diabète de type 2 en seulement 8 semaines. Onze patients y sont parvenus. Les auteurs de cette étude reconnaissent qu’il s’agit là, d’une petite étude en nombre de cas, mais cela ouvre de nouvelles perspectives thérapeutiques (Cette étude fera l’objet d’un prochain article).
Arrêt de l’insuline dès la première semaine et de tous les médicaments en 15 jours. Stabilisation de la glycémie et de la tension, perte d’une partie du surpoids, regain d’énergie, grande amélioration de l’état général et du moral. De nouvelles études sont lancées sur un nombre plus conséquent de patients. L’avenir nous dira. Peut-être que tous les faiseurs de pilules ont peur de perdre énormément d’argent ? On peut les comprendre… Les pauvres !

Que dire lorsque l’Université de Newcastle (Newcastle Magnetic Resonance Centre – Royaume Uni) parle d’inversion du diabète de type 2. Des chercheurs de cette Université affirment que le diabète de type 2 n’est pas forcément progressif et durable tout au long de la vie. Ils ont démontré que pour les personnes ayant eu un diabète de type 2 pendant 4 ans ou moins, après une perte de poids importante, la sécrétion d’insuline revient à la normale.Un retour à une nutrition saine serait un facteur important.

Au « Centre de l’arbre de Vie » (Connecticut, USA) le Dr Gabriel Cousens guérit la plupart des diabétiques de type 2 et certains de type 1. Dans son dernier livre, Grégoire Lagger, de la Faculté de médecine de Genève, explique comment les patients diabétiques de type 2 peuvent espérer « sortir » de leur maladie. On peut donc guérir du diabète de type 2.
La preuve ? Plusieurs patients y sont parvenus. La recette est simple bien que sa mise en œuvre puisse paraître plus compliquée : améliorer sa condition physique, manger différemment en quantité et en qualité et surtout perdre du poids. C’est le message de Grégoire Lagger, collaborateur scientifique au Département de santé et médecine communautaires (Faculté de médecine) dans son dernier livre « Guérir du diabète de type 2 » (Editions Ovadia, 2014.)

C’est bien sur une perte de poids importante que la British Heart Foundation fournit des conseils. Une étude clinique visant à tester l’hypothèse a été financée par « Diabetes UK ». Les résultats ont été très clairs. La perte de poids, en moyenne 15 kg atteinte en un peu plus de 8 semaines, a été la cause de changements significatifs et durables. Dans les 7 jours, la graisse du foie avait chuté de 30%, la sensibilité à l’insuline du foie était revenue à la normale. En huit semaines, la sécrétion d’insuline par le pancréas était revenue, elle aussi, à la normale.

Des études portent sur des critères autres qu’un simple disfonctionnement du pancréas. Le coté psychologique serait aussi à prendre en considération. Connaître sa maladie, savoir le pourquoi et le comment, ne se trouve que très rarement chez son médecin. On a récemment découvert que le diabète pouvait être déclenché par une situation difficile psychologiquement (décès, divorce, autres maladies…). Toutes les pistes ne sont pas encore explorées… Le moral du malade est l’une de ces pistes.
Alors difficile d’affirmer de façon péremptoire que cette pathologie n’est pas guérissable !

Je doute que tous ces scientifiques qui travaillent aujourd’hui dans le monde entier, sur de nouvelles approches aient envie de jouer avec notre santé. Je doute aussi que toutes les publications récentes relèvent de l’art roman de science fiction. Des universités américaines, anglaises, indiennes et chinoises travaillent sur des plantes et des techniques ancestrales de guérison. Alors que certains cancers régressent, le diabète lui, augmenterait dans des proportions inquiétantes et coûterait de plus en plus cher à tout ces pays, alors qu’il rapporte beaucoup à de grandes compagnies pharmaceutiques. Ceci explique peut-être cela !
Mais surtout, je crois que nous devrions être un peu plus positif dans la vie et voir plutôt le verre à moitié plein, qu’à moitié vide. Eviter systématiquement de rejeter tout en bloc. Rester ouvert d’esprit. Mieux, admettre que nous ne savons pas tout. D’autres études médicales démontrent que le moral est l’élément clé dans la réussite d’une guérison et ce, quelque soit la pathologie. On devrait, je le crois sincèrement, commencer par là, positiver. Oui,  le diabète se guérit, n’en doutons pas !

Pour compléter :

  • Lire l’article scientifique complet, Renversement de diabète de type 2 et de l’Université de Newcastle Communiqué de presse liés – Diet Inverse diabète de type 2 .
  • Lire aussi l’histoire personnelle de Richard Doughty  le diabète type 2 et l’alimentation qui l’a guéri, sur le site du Guardian. Une interview vidéo de son histoire personnelle, « je inversé mon diabète en seulement 11 jours » , sur Mail Online.

Patrick ROSSI

Pour en savoir plus :

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.