LE DIABETE SE GUERIT – 3

le diabète se guérit avec un régime

Comment un régime strict de 800 calories par jour peut guérir le diabète en quelques semaines ?

Du nouveau sur la planète diabète, les personnes atteintes de diabète de type 2 ont retrouvé de l’espoir après que les chercheurs aient découvert un « régime strict » qui peut faire régresser le diabète voir le guérir. Le diabète se guérit, aujourd’hui dans les université, mais gardons espoir !

Des millions d’européens souffrent de diabète de type 2 dont la première cause est l’obésité et une mauvaise alimentation. Les patients en surpoids qui ont été mis sur un régime de 800 calories par jour étaient sortis de la maladie en quelques semaines en respectant ce régime strict.

Les Experts ont salué ces résultats comme un résultat encourageant et travaillent maintenant sur un essai pour tester si la guérison de cette forme de la maladie pouvait être permanente. Le diabète est la principale cause de cécité chez les personnes âgées et une cause majeure d’amputation des membres inférieurs, auxquelles s’ajoute l’insuffisance rénale et des problèmes cardiovasculaires. Il est donc impératif de trouver des solutions plus acceptables que celles présentées aujourd’hui.

Au Royaume-Uni, il y a quelque trois millions de personnes qui vivent avec le diabète de type 1 et 2 et environ 850 000 de plus qui souffrent de diabète de type 2 mais ne le savent pas parce qu’ils ne sont pas diagnostiqués. Les estimations les plus hautes disent que sept millions de personnes sont à risque élevé de développer un diabète de type 2, si les tendances actuelles se poursuivent, et on estime que cinq millions de personnes seront atteintes d’un diabète d’ici 2025.

Le régime, qui avait été testé sur 11 patients, est un élément clé d’un nouveau processus médicale réalisé sur près de 300 personnes atteintes de diabète induit par l’obésité. Le professeur Roy Taylor, de l’Université de Newcastle, qui a dirigé l’étude, a déclaré: « Nous avons démontré qu’en changeant l’apport calorique nous pourrions changer les niveaux de graisse dans le foie et le pancréas et retourner la production d’insuline à la normale.

« Cette nouvelle étude permet de voir si les médecins peuvent utiliser cette approche pour guérir le diabète chez leurs patients et s’il restera inversé. Mais nous avons besoin d’un essai à grande échelle de prouver que cela fonctionne. « 

Les Professeur Taylor et Mike Lean, de l’Université de Glasgow, superviseront  conjointement la nouvelle étude. Ils ont utilisé l’IRM pour voir comment un régime sévère enlevait la graisse autour du foie et du pancréas. Chez les personnes en bonne santé, le foie doit contenir environ 2 % de graisse, alors que chez les personnes obèses, elle peut atteindre 40 % et empêcher la production de l’insuline. Le professeur Taylor a déclaré que les résultats étaient très prometteurs.

Il a ajouté: « Les bonnes nouvelles sont qu’il suffit de stopper les  graisses dans l’alimentation pour que la graisse contenue dans le foie diminue très rapidement, ce qui signifie que le pancréas peut alors commencer à retravailler. »

La nouvelle étude portait sur un échantillon de 280 patients atteints de diabète de type 2, suivis pendant plusieurs années, avec la moitié d’entre eux sur un régime strict entre 8 et 20 semaines.

Le professeur Lean se déclare convaincu que certaines personnes atteintes de diabète de type 2 pourront obtenir la rémission. « Mais ce que nous voulons vraiment savoir, c’est combien peuvent le faire ». « Notre analyse montre que cette approche est à la fois efficace et rentable, notre objectif sera de produire un programme qui peut être mis en œuvre dans le NHS (National Health Service, système de santé du Royaume Unis) dès que possible. »

L’Association Diabetes UK a déclaré que l’approche était prometteuse et que, si les résultats sont positifs, l’impact sur les patients sera « énorme ».

Mais que dire de cette dernière information qui parle d’une pilule pour stopper le diabète. Nos amis anglais serait-il tombés sur la tête ? Cela pourrait empêcher les patients obèses et d’autres à risque élevé, porteur d’un pré-diabète de type 2 de ne jamais contracter la maladie.

Les scientifiques disent que le principe actif innovant, pourrait être ajouté à la metformine, le traitement actuel de la maladie, afin de créer la « super-pilule ».

Le nouveau principe actif doublerait la puissance de la metformine pour contrôler les niveaux d’insuline et de glucose s’ils étaient pris en même temps. Ces mêmes experts pensent que ce médicament combiné serait particulièrement utile dans le traitement pour des patients avec un sérieux surpoids car il empêche les cellules productrices d’insuline de « brûler » comme elles le font face à l’obésité.

Le diabète de type 2 est une maladie grave et invalidante, il est donc important que les études de ce genre aident à améliorer notre compréhension du lien entre l’obésité et l’insulino-résistance (Dr Alasdair Rankin). Dans une autre percée majeure, avec des expériences sur des souris, l’équipe a constaté que la MK2 abaisse le cholestérol sans endommager le cœur de la même manière que les traitements existants sans effets secondaires connus.

Le Dr I.Tabas, du Centre médical de l’Université Columbia à New York, a déclaré: « La compatibilité de MK2 avec la metformine en fait une cible de médicament potentiel très excitant. Le seul leader incontesté parmi les médicaments actuellement disponibles pour le diabète de type 2 est la metformine, qui fait un très bon travail ».

« Mais parce que la metformine n’est souvent pas suffisante, nous avons besoin de médicaments qui peuvent lui être ajoutés ou utilisés chez les patients qui ne peuvent tolérer la metformine ».

« Si vous prenez, une souris diabétiques obèses, et de lui donner la metformine, vous obtenez une amélioration partielle. Si vous lui donnez le MK2-inhibiteur, vous obtenez également une amélioration partielle. Mais si vous donnez les deux à la fois, l’avantage est additif, ce qui est cohérent avec nos données qui démontre que la metformine et la MK2 travaillent à travers différentes voies biochimiques. »

Les chercheurs estiment que la pilule pourrait aider à réduire le nombre de personnes atteintes de diabète de type 2 en Grande-Bretagne, dans un premier temps. Le médicament peut également arrêter le diabète pour ceux qui sont dans les premiers stades de la maladie.

« Mais d’autres essais sur l’être humain seront nécessaires. »

Les recherches se poursuivent et n’en doutons pas, un traitement pour inhiber le diabète ou le guérir est bel et bien à l’ordre du jour. La presse anglaise semble beaucoup plus libre à relater ce genre de découverte. Il semble qu’en France on soit bien plus frileux. En tout cas, on ne peut passer ces découvertes sous silence. Le diabète se guérit ou se guérira prochainement, cela ne fait pas le moindre doute.

Avis au septiques !

Le Diabète se guérit – 1
Le Diabète se guérit – 2

Patrick Rossi

Références :

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.