LE JEÛNE CONTRE LE DIABETE

Le jeûne contre le diabète

Beaucoup d’entre vous me demandent régulièrement si le jeûne pourrait guérir le diabète ou au moins le réguler. La réponse n’est pas si simple et dépend surtout de l’état de santé de chacun, mais il est évident que les études actuelles vont dans ce sens et sont mêmes plus qu’optimistes.

Sur le site internet d’Intensive Dietary Management, on peut lire que, lorsque beaucoup considèrent que le diabète de type 2  est irréversible, le jeûne reste connu depuis longtemps pour le soigner. Bien qu’extrêmes, les chirurgies bariatriques ont prouvé que les anomalies métaboliques qui sous-tendent le diabète de type 2 (hyperinsulinémie, résistance à l’insuline) peuvent souvent être complètement inversées après une courte période (quelques semaines) de traitement intensif par la chirurgie bariatrique.

Les « spécialistes » du diabète considèrent tous que le diabète de type 2 est une maladie chronique et évolutive. Cependant, à la fois la chirurgie et le jeûne prouvent qu’ils ont tort. Le fait que le jeûne guérisse le diabète est connu depuis près de 100 ans ! L’un des plus célèbres diabétologues de l’histoire du monde – le Dr Elliot Joslin l’a écrit dans le Journal de l’Association médicale canadienne en 1916. En fait, il pensait que c’était tellement évident que le jeûne soit utile que les études n’étaient même pas nécessaires.

Le jeûne n’était pas particulièrement utile pour le type 1, et envisager le jeûne pour le type 2 était encore assez inhabituel à l’époque. Aussi après la découverte de l’insuline au début des années 1920, tout le monde se tourna vers LE « remède » pour le diabète, au lieu de mettre en place d’autres solutions pour circonvenir la maladie. Sans le médicament allopathique, point de salut… et pourtant !

L’effet de la famine en temps de guerre sur le diabète de type 2 était également évident. Durant les deux guerres mondiales, la mortalité due au diabète a chuté considérablement alors que pendant l’entre-deux-guerres, lorsque les gens ont retrouvé leurs habitudes alimentaires, la mortalité est remontée. Bien évidement il ne s’agit pas de souhaiter une guerre pour soigner les diabétiques, mais cela met en évidence, d’une part la qualité et la quantité de ce que l’on consomme et d’autre part le mode de vie associé.

Qu’arrive-t-il au corps pendant le jeûne?

Les changements qui se produisent dans le corps pendant un jeûne dépendent de la longueur du jeûne et de l’état de santé de la personne. Il faut savoir que notre corps entre dans un état de jeûne huit heures après le dernier repas. Il va utiliser initialement des sources de glucose stockées, puis plus tard dans le jeûne il décomposera la graisse corporelle pour l’utiliser comme source d’énergie. L’utilisation de ces réserves de graisse comme source d’énergie peut, à long terme, entraîner une perte de poids. Le poids perdu, surtout si vous êtes en surpoids ou obèse, peut également améliorer le contrôle de la glycémie, de la tension artérielle et du cholestérol. Cependant, le jeûne ne devrait pas être utilisé comme un moyen pour perdre du poids à long terme parce qu’il entraîne des carences notamment en vitamines, oligoéléments… .

Changements de votre régime

Donc, si vous souffrez de diabète et que vous jeûnez, il est recommandé d’inclure des aliments qui sont absorbés plus lentement (avec un index glycémique plus bas) comme le riz basmati, le pain pitta, les chapatis juste avant de commencer le jeûne. Ne commencez jamais un jeûne du jour au lendemain. Préparez-le en réduisant vos portions alimentaires. Ce choix d’aliments vous aidera à vous remplir sans excès et à maintenir votre glycémie et cela plus encore au cours du jeûne. Les fruits, les légumes et la salade devraient également être inclus.

Lorsque vous rompez le jeûne, n’incluez que de petites quantités d’aliments sucrés et gras, car des quantités élevées peuvent vous faire prendre du poids rapidement et occasionner des problèmes de digestion. Utilisez moins d’huile dans la cuisson et essayez de griller, de cuire au four ou de frire les aliments à l’aide d’une poêle antiadhésive avec un revêtement céramique.

Si vous décidez de jeûner, il est important de tester votre glycémie plus fréquemment car votre taux peut baisser trop bas (hypoglycémie), en particulier si vous êtes malade et/ou si vous êtes traité avec de l’insuline ou certains médicaments contre le diabète.  Parlez de votre volonté de faire un jeûne à votre médecin et faite vous suivre.

Si vous ressentez les symptômes d’une hypoglycémie, par exemple si vous vous sentez tremblant, transpirant ou désorienté, vous devez interrompre le jeûne immédiatement et le traiter avec votre traitement habituel contre l’hypoglycémie, par exemple des comprimés de glucose, une boisson sucrée ou GlucoGel, suivi d’une collation ou un bol de céréales.

Un article de BBC-NEWS du 24/02/2017 affirme que le jeûne régénère le pancréas des diabétiques, suite aux conclusions d’une étude parue le 23 Février dans la revue Cell. L’intérêt du jeûne intermittent pour favoriser la sensibilité à l’insuline est en effet de plus en plus documenté, mais cette étude va encore plus loin en mettant en évidence qu’une telle pratique alimentaire pourrait reprogrammer les cellules pancréatiques.

L’équipe de l’université de Californie a mis en évidence des résultats similaires sur des cultures de cellules pancréatiques humaines de donneurs atteints de diabète de type 1 (ou insulinodépendant). Le Dr Valter Longo, de l’Université de Californie du Sud, a déclaré: « Notre conclusion est qu’en poussant les souris dans un état extrême et en les ramenant ensuite – en les affamant et en les nourrissant de nouveau – les cellules du pancréas sont déclenchées pour utiliser une sorte de reprogrammation développementale qui reconstruit la partie de l’organe qui ne fonctionne plus. »

 « Les cycles d’une diète imitant le jeûne et un régime normal reprogrammaient essentiellement les cellules non productrices d’insuline en cellules productrices d’insuline »

« Médicalement, ces découvertes ont le potentiel d’être très important parce que nous avons montré – au moins dans les modèles de souris – que vous pouvez utiliser le régime alimentaire pour inverser les symptômes du diabète. Scientifiquement, les résultats sont peut-être encore plus importants parce que nous avons montré que vous pouvez utiliser un régime alimentaire ou le jeûne pour reprogrammer les cellules sans avoir à faire de modifications génétiques. » Ajoutait le Dr Longo.

Le reporter de la BBC, Peter Bowes, a participé à un test séparé avec le Dr Valter Longo. « Pendant chaque cycle de jeûne de cinq jours, quand j’ai mangé environ un quart du régime alimentaire de la personne moyenne, j’ai perdu entre 2kg et 4kg (4.4-8.8lbs). Mais avant le cycle suivant, 25 jours de repas m’avaient normalement rendu presque à mon poids initial. Les très petits repas que j’ai reçus pendant le jeûne de cinq jours étaient loin de la cuisine gastronomique, mais j’étais content d’avoir quelque chose à manger. »

LE JEUNE INTERMITTENT

Voici comment fonctionne le régime alimentaire à jeun intermittent :

Vous vous levez le matin et buvez un verre d’eau ou une tasse de café ou de thé. Vous pouvez utiliser un petit édulcorant ou un édulcorant hypocalorique comme la stévia, et vous pouvez prendre vos compléments alimentaires s’ils ne dérangent pas votre estomac. Mais ne pas manger au petit déjeuner ou boire autre chose que du café, du thé ou de l’eau.

Faites de 20 à 45 minutes d’exercices physiques modérés : marche, jogging, vélo ou tout ce que vous aimez faire, le mieux c’est en extérieur.

Après avoir fait de l’exercice, continuez votre journée, mais continuez à jeun jusqu’au déjeuner. Buvez de l’eau, du café ou du thé. Ne vous inquiétez pas d’avoir trop faim pour passer la matinée. Cette association de jeûne/exercice amortit l’appétit, mais la caféine et le thé peuvent contribuer à donner faim.

À l’heure du déjeuner (12h/13h), cessez votre jeûne et mangez normalement pour le reste de la journée. Choisissez beaucoup de protéines maigres et de glucides à faible indice glycémique. Assurez-vous de faire des choix alimentaires sains et sensés. Vous n’avez pas besoin de compter les calories, mais attention de ne pas faire d’excès au déjeuner ou au dîner.

Ce que dit la recherche

Le régime alimentaire à jeun intermittent a été évalué dans un essai clinique impliquant des volontaires d’un poids moyen de 90 kg, avec un IMC de 32,2 (30 ou >30 est considéré comme obèse), un tour de taille de plus de 1.10 m et une insulinémie à jeun de 13,2 UI/mL (niveau indicatif de résistance à l’insuline).

Après 12 semaines, les participants ont perdu une moyenne de 4.5 kg et un poids encore plus impressionnant de 8 kg de graisse (soit 25 % de leur masse de graisse initiale) et plus 8 cm autour de la taille. De plus, l’insuline à jeun du groupe a chuté d’un quart dans la plage normale.

Le jeûne guérit donc le diabète. Plutôt qu’une maladie chronique et progressive qui nous a été promise, le diabète de type 2 s’avère être une maladie pouvant être traitée et réversible. Les deux pratiques de jeûne et de chirurgie bariatrique prouvent cette affirmation. C’est une maladie curable. Le diabète de type 2 est entièrement réversible. Cela change tout. Un nouvel espoir à l’horizon. (Dr. Jason Fung)

Patrick Rossi

Source :

Cheng et al. Fasting-mimicking diet promotes Ngn3-driven ß-cell regeneration to reverse diabetes. Cell, 2017 DOI: 10.1016/j.cell.2017.01.040

https://www.drwhitaker.com/reverse-diabetes-with-the-mini-fast-program

https://www.nhs.uk/news/diabetes/fasting-diet-may-help-regenerate-a-diabetic-pancreas/

http://www.bbc.com/news/health-39070183

http://www.cell.com/cell/fulltext/S0092-8674(17)30130-7

https://www.usc.edu/

 

INSCRIPTION DIABETES-HEBDO

Recevez un  cadeau de bienvenue.

One Response to LE JEÛNE CONTRE LE DIABETE

  1. FLORENT Patrick dit :

    Préparation au jeun + jeun de 11 j + reprise progressive + suppression du petit déjeuné + suppression du pain:
    Avant 2 x 850 de metformine – HbA1c=7
    Après 0 metformine – HbA1c=6.1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.