LE NOPAL, UN HYPOGLYCEMIANT

LE NOPAL, UN HYPOGLYCEMIANT

Dans la dernière partie du 20e siècle, la médecine conventionnelle a rejeté un grand nombre de remèdes populaires les qualifiant de charlatanisme. Au 21e siècle, cependant, les scientifiques découvrent que certaines notions supposées ridicules, que les gens avaient sur des produits naturels, contenaient effectivement des principes actifs pouvant intervenir dans certaines pathologies. Parmi celles-ci un cactus, le nopal, peut aider les gens à garder leur glycémie sous contrôle.

Connaissez-vous le Nopal ?

Une plante qui normalise la glycémie, traite le diabète, améliore la sensibilité à l’insuline (appelé aussi : Le figuier de Barbarie) le nopal présente de multiples effets médicinaux. Le professeur en nutrition Winston F. Craig, écrit dans l’HighBeam Encyclopedia : la figue de Barbarie peut aider le diabète, les niveaux de sucre dans le sang et offrir d’autres avantages pour la santé.

La possibilité pour le cactus ou Figue de Barbarie (nopal) d’abaisser la glycémie a été bien documentée par de nombreuses études. Dans la médecine traditionnelle mexicaine, le nopal est utilisé pour traiter le diabète de type 2. Les chercheurs mexicains ont découvert que les personnes atteintes de diabète non-insulinodépendant qui recevaient du nopal ont connu une baisse importante du taux de sucre dans le sang.

Il a été démontré dans une étude récente, que la consommation quotidienne de 250mg de cette plante fait baisser le taux de cholestérol LDL et le cholestérol total. Le taux de cholestérol HDL et de triglycérides ne sont pas affectés.

Le nopal, un cactus qui contrôle la glycémie

Il y a des années un médecin découvre que son patient diabétique était en mesure de contrôler son taux de glycémie bien mieux quand il a bu un thé réalisé à partir de nopal. des recherches démontrent récemment qu’il peut aider à abaisser la glycémie et de cholestérol (Nutrition Research , Juin 2011) (Journal of Agricultural and Food Chemistry, 20 novembre 2013 ). Une autre étude animale a constaté qu’un extrait de fleurs de cactus nopal protège contre les ulcères d’estomac causés par l’alcool (Environmental Toxicology and Pharmacology, novembre 2011).

La recherche chez les personnes atteintes de diabète de type 2 montre que l’ajout de feuilles de nopal ou de nopal en poudre au petit déjeuner peut réduire les pointes de sucre dans le sang et produire de l’insuline qui est autrement utilisé après le repas (Journal de l’Association américaine de diététique, novembre 2014). Une autre étude a comparé un produit fabriqué à partir de morceaux de nopal à un placebo chez des volontaires en surpoids avec un pré-diabète (Journal of ethnopharmacologie, 9 août 2010). Le produit réduit bien la glycémie après un pic, ce qui indique que le cactus nopal a des propriétés hypoglycémiantes.

D’autres façons de contrôler la glycémie naturellement

Les recherches actuelles suggèrent que Nopal a un rôle important à jouer pour surmonter un large éventail de problèmes médicaux. Il a été jugée bénéfique pour aider à réguler le taux de sucre dans le sang, la perte de poids, le taux de cholestérol et surmonter les troubles gastro-intestinaux comme la constipation.

Les suppléments alimentaires à base de Nopal sont d’une très haute qualité – ils sont formulés en utilisant des extraits de Nopal cactus qui sont cultivés sur les pentes des montagnes de l’État de Jalisco au Mexique. Dans cette région, le sol est particulièrement riche, car il est irrigué par l’eau de source naturelle et reste exempt de produits chimiques nocifs et d’engrais.

Une source abondante d’éléments nutritifs essentiels

Il n’est pas surprenant que le Nopal soit capable d’exercer autant d’actions thérapeutiques, il contient un nombre important d’éléments nutritifs essentiels. Des vitamines A, B1, B2, B3 et C, ainsi que du potassium, du calcium, du magnésium et du fer. On y trouve aussi présents, 18 acides aminés sous forme de protéines faciles à digérer.

Comme cette plante est fibreuse, le Nopal est une riche source de fibres insolubles et solubles. Les fibres solubles contribuent à maintenir les niveaux de sucre dans le sang normal. Ce sont les composés de fibres solubles – y compris les mucilages, les gommes et la pectine – qui semblent être la principale raison pour laquelle le nopal est si efficace pour aider à stabiliser les niveaux de sucre dans le sang.

Les fibres solubles ralentissent la progression gastrique en raison de leurs propriétés de gélification lorsqu’elles sont mélangées à l’eau – un mécanisme qui provoque le ralentissement de l’absorption de la nourriture dans la circulation sanguine et empêche ainsi les augmentations soudaines de glycémie.

Le nopal peut aider les diabétiques de type 2

Sur la base d’une enquête auprès des résidents du sud du Texas, les chercheurs ont évalué le lien entre Nopal et le contrôle métabolique des personnes atteintes de type 2 (non insulinodépendant) du diabète. Bien que des conclusions définitives ne peuvent être faites jusqu’à ce que plus de données soient disponibles, les résultats préliminaires sont très prometteurs et suggèrent fortement que le nopal peut être un remède naturel efficace pour la gestion du diabète de type 2.

L’analyse de six études médicales en provenance du Mexique a fourni des preuves pour démontrer que le nopal réduit les taux sériques de glucose chez les diabétiques entre 30 et 180 minutes après l’ingestion.

Le nopal peut aider dans la prévention et le traitement du diabète de type 2 lorsqu’il y a obésité – un facteur qui contribue a accentuer la maladie. La capacité du nopal à promouvoir la perte de poids est due au fait qu’il absorbe de l’eau lors de l’ingestion, ce qui produit une sensation rapide de satiété. Combiné avec son effet positif sur les niveaux de sucre dans le sang, il apparaît comme très utile pour réduire l’appétit et contrôler les fringales de glucides.

Le nopal peut soulager les problèmes digestifs

Les fibres insolubles aident à réduire le taux de temps de transit à travers votre tractus gastro-intestinal, ce qui empêche l’accumulation de déchets et réduit le risque de maladies intestinales telles que la constipation, la diverticulose et les hémorroïdes.

Une petite étude publiée dans le « American Journal of Clinical Nutrition » en 2004 montre que le nopal peut aider à lutter contre le stress oxydatif. Dans une étude impliquant 18 volontaires en bonne santé, les chercheurs ont constaté que le nopal a contribué à réduire le stress oxydatif sur les personnes qui prenaient du nopal.

Un autre domaine dans lequel le nopal se révèle être efficace est la diminution du cholestérol et de triglycérides. Des niveaux élevés peuvent augmenter considérablement le risque de maladies chroniques comme les maladies cardiaques.

Cette action bénéfique est liée à la fibre soluble – en particulier sous la forme de mucilages et de la pectine – présent dans le nopal. Il se lie aux acides biliaires qui émulsionnent les graisses dans l’intestin, en favorisant leur excrétion du corps et empêche l’accumulation de dépôts graisseux sur les parois des artères.

Sources :

  1. The Daily Health
  2. Anderson JW; Ward K. High-carbohydrate, high-fibre diets for insulin-treated men with diabetes mellitus. American Journal of Clinical Nutrition.
  3. Trejo-Gonzalez, A. Gabriel-Ortiz, G., Puebla-Perez, A.M et al. A purified extract from prickly pear cactus (Opuntia fuliginosa) controls experimentally induced diabetes in rats. Journal of Ethnopharmacology.
  4. Aguilar, C., Ramirez, C., Castededa-Andrade, I., Frati-Munari et al. Opuntia (prickly pear cactus) and metabolic control among patients with diabetes mellitus (abstract). Annu Meet Int Soc Technol Assess Health Care.

Patrick Rossi

 

 

 


4 Responses to LE NOPAL, UN HYPOGLYCEMIANT

  1. Brenckle corinne dit :

    Bonsoir,
    Avec desarroi je viens d’être diagnostiquée diabétique type 2. Perdue dans mes recherches a des solutions autres que médicales. Le nopal aidera t il reeellement à réguler le diabète ?

    • P.Rossi dit :

      Bonsoir madame,

      Le diabète est une maladie avec laquelle on peut vivre à peut près normalement. Ce n’est pas de gaieté de cœur que l’on apprend être malade, mais en premier lieu, gardez le moral, c’est indispensable. Sachez que le stress, l’angoisse, l’inquiétude permanente, sont des facteurs aggravants du diabète. Bravo donc pour choisir des solutions alternatives. Il y en a plusieurs mais cela va dépendre essentiellement de vos résultats de vos analyses actuelles, du type de régime nutritif que vous mettez en place, et enfin de la possibilité que vous avez de faire de l’exercice physique régulièrement. On peut ajouter à cela le poids, il peut être important de perdre du poids le cas échéant.
      Sinon, le nopal est excellent pour faire baisser la glycémie, il y a aussi la berbérine, que nous sommes quelques uns à utiliser. En complément à cela, il y a la cannelle. Je prépare un nouvel article sur l’acide corosolique, issu d’une plante et qui sera sans doute une alternative solide aux médicaments type glucophage.
      N’hésitez pas à me dire ce que vous prenez et parlons-en, cela aide tout le monde.
      Bien sincèrement
      Patrick Rossi

      • Nasser dit :

        Bonjour,
        Votre article m’a vraiment surpris! Qu’est ceci est bon dans le nopal la feuille ou le fruit?
        Car le fruit qui est couramment consommé dans les pays méditerranéens par exemple, est très sucré d’une part et éminemment connu pour avoir un effet constipant et non le contraire!
        Cordialement

        • P.Rossi dit :

          Bonjour
          Plusieurs études dans le monde affirment que le nopal fait baisser le taux de glucose dans le sang. D’où son utilité dans le traitement du diabète. Mais aussi dans le cadre d’un régime (notamment pour les personnes en surpoids ou obèses, car il procure un effet de satiété et agit comme un capteur de graisses. Enfin réhabilité, le Nopal a fait longtemps partie des plantes méprisées par les occidentaux. Il s’agit pourtant d’une des plantes médicinales les plus anciennement et fréquemment utilisées par les Indiens d’Amérique. L’activité hypoglycémiante du nopal a été démontrée par plusieurs essais cliniques préliminaires menés au Mexique, sur un nombre toutefois restreint de patients diabétiques. Ces effets contribuent à faire baisser le taux de glucose sanguin chez ces patients. Le nopal possède une action antioxydante liée à sa teneur en quercétine, réputée pour être le plus actif des flavonoïdes. les Aztèques connaissaient très bien ses bienfaits thérapeutiques, la médecine occidentale moderne redécouvre peu à peu ses nombreuses propriétés, notamment dans le cadre de régimes minceur.
          Toutes les parties de la plante sont utilisées en phytothérapie, les fleurs comme les fruits, le mucilage, les fibres et les cladodes.

          La majorité des textes et sites web parlant de cette plante disent qu’elle est plutôt diurétique et qu’à hautes doses elle déclenche des diarrhées. Elle a un effet coupe fin et est largement utilisée dans les régimes et les cas d’obésité. Il n’existe aucune infos évoquant des constipations comme effet secondaire. Sinon, il n’existe aucune contre-indications ni effets secondaire notoires par ailleurs. C’est un produit très consommé notamment au Mexique et il n’a jamais été rapporté un quelconque souci.
          6 gélules (deux à chaque repas) apportent l’équivalent de 2g de poudre de nopal/jour. Donc, tout est affaire de quantité.

          Pour en savoir plus : livre « La santé par les plantes » (Editions Alpen)
          Cordialement
          Patrick Rossi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.