NEUROPATHIE DIABETIQUE

neuropathie diabétique

Le diabète peut nuire à nos nerfs. Ce dommage, appelé neuropathie, peut être douloureux voir handicapant. Cela peut se produire de plusieurs façons, et tout semblent être liés au fait que le taux de sucre dans le sang soit trop élevé depuis trop longtemps. Pour l’éviter, travaillez à faire baisser votre glycémie par la nutrition et l’exercice physique.

Il existe quatre types de neuropathies liée au diabète : périphérique, autonome, proximale et focale.

Neuropathie périphérique

Ce type affecte généralement les pieds et les jambes. Les cas rares affectent les bras, l’abdomen et le dos.

Les symptômes comprennent:

  • Picotement
  • Engourdissement (qui peut devenir permanent)
  • Brûlant (surtout le soir)
  • Douleur

Les symptômes précoces s’améliorent généralement lorsque la glycémie est sous contrôle. Il existe des médicaments et des compléments alimentaires pour aider à gérer l’inconfort.

Ce qu’il faut faire :

  • Vérifiez vos pieds et vos jambes tous les jours.
  • Utilisez une lotion ou pommade sur les pieds s’ils sont secs.
  • Massez avec des pommades à la capsaïcine (piment)
  • Complémentez votre alimentation en vitamine D.
  • Massez vos pieds avec de l’huile essentielles de lavande ou de camomille diluées dans un peu d’huile d’olive.
  • Prenez soin de vos ongles, coupez-les régulièrement.
  • Voir éventuellement un podologue qui vous aidera par des massages ou la coupe des ongles.
  • Portez des chaussures qui vous vont bien. Oubliez la mode, portez-les tout le temps, afin que vos pieds ne soient pas blessés.

Neuropathie Autonome

Ce type affecte généralement le système digestif, en particulier l’estomac. Il peut également affecter les vaisseaux sanguins, le système urinaire et les organes sexuels.

Dans votre système digestif les symptômes comprennent:

  • Ballonnements
  • La diarrhée
  • Constipation
  • Brûlures d’estomac
  • La nausée
  • Vomissement
  • Se sentir plein après de petits repas

Vous devrez peut-être manger de plus petits repas et prendre des médicaments pour le traiter. Le charbon actif en granulés peut soulager un partie importante des symptômes. Certaines plantes en tisanes ou gélules apaisent aussi ces symptômes.

Dans les vaisseaux sanguins les symptômes comprennent:

  • Etourdissement quand vous vous levez rapidement
  • Rythme cardiaque plus rapide
  • Vertiges
  • Pression artérielle faible
  • La nausée
  • Vomissement
  • Se sentir plein plus tôt que la normale

Si vous l’avez: Évitez de vous lever trop rapidement. Vous pouvez également avoir besoin de porter des bas spéciaux dits de contentions (demandez à votre médecin. Des plantes et des compléments alimentaires soignent la pression artérielle, les nausées ou les vomissements. Si les symptômes devenaient récurrents, consultez rapidement un médecin.

Chez les hommes:

Les symptômes comprennent : La difficulté d’avoir ou de garder une érection, d’avoir des éjaculations « sèches » ou réduites.

Il est important de consultez votre médecin, car il existe d’autres causes possibles que le diabète. Le traitement comprend:

  • Implant pénien ou injections
  • Dispositif de montage sous vide
  • Des médicaments

Chez les femmes :

Les symptômes s’accompagnent de moins de lubrification vaginale, de douleurs au moment de la pénétration et moins ou pas d’orgasme.

Les traitements comprennent :

  • Crèmes vaginales d’œstrogène, suppositoires et anneaux
  • Certains médicaments peuvent aider à ne pas ressentir de douleurs.
  • Lubrifiants

Le système urinaire :

Les symptômes comprennent :

  • Difficulté à vider votre vessie
  • Ballonnements
  • Incontinence (fuite d’urine)
  • Levée fréquente la nuit pour uriner

Les traitements peuvent inclure :

  • Des médicaments
  • Insertion d’un cathéter dans la vessie pour libérer l’urine (auto-cathétérisme)
  • Chirurgie

Neuropathie proximale

Ce type de neuropathie provoque de la douleur (généralement d’un côté) dans les cuisses, les hanches ou les fesses. Cela peut aussi entraîner une faiblesse dans les jambes.

La plupart des personnes atteintes de cette maladie ont besoin d’un traitement allopathique et de la physiothérapie, pour leur faiblesse ou calmer leurs douleurs.

N’hésitez pas à consulter un centre antidouleurs qui pourra vous aider et vous conseiller.

Neuropathie focale

Cette neuropathie apparaît soudainement et affecte des nerfs spécifiques, le plus souvent dans la tête, le torse ou la jambe. Cela provoque une faiblesse ou une douleur musculaire.

Les symptômes comprennent :

  • Vision double
  • Douleur oculaire
  • Paralysie d’un côté du visage (paralysie de Bell)
  • Douleur sévère dans une certaine zone, comme le bas du dos ou la jambe
  • Douleur à la poitrine ou au ventre qui est parfois confondue avec une autre affection, comme une crise cardiaque ou une appendicite

Parlez à votre médecin de vos symptômes. La neuropathie focale est douloureuse et imprévisible. Mais elle a tendance à s’améliorer par lui-même au fil des semaines ou des mois. Elle ne provoque généralement pas de dommages à long terme.

Autres dommages

Les personnes atteintes de diabète peuvent également avoir d’autres affections liées aux nerfs, telles que des compressions nerveuses (syndromes de piégeage).

Le syndrome du canal carpien est un type très fréquent de syndrome de piégeage. Il provoque des engourdissements et des picotements dans la main et parfois une faiblesse ou une douleur musculaire.

Si vous pensez que vous pourriez avoir n’importe quel type de problème de nerf, parlez avec votre médecin, afin d’en vérifier la caus

10 remèdes incontournables pour soigner les neuropathies

1 – L’acide Alpha-lipoïque, Il agit comme un antioxydant puissant qui débarrasse le corps des radicaux libres en agissant pour convertir les sucres sanguins en énergie. Les études démontrent qu’une dose de 600 mg/jour est efficace sur 6 semaines environ.

2 – Le magnésium, C’est le minéral essentiel utilisé pour la protéine et la formation d’acide gras. Il aide aussi à la régénération des cellules, à la coagulation du sang et au soutien des fonctions nerveuses et musculaire. Il est disponible dans les noix, les graines de tournesol, les fruits de mer et les légumes verts feuillus.

3 – Le poivre de Cayenne, utilisé en raison de la présence d’un composé appelé, capsaïcine, qui soulage la douleur et favorise la circulation du sang et la digestion. Très utilisée en massage pour les neuropathies périphériques. On peut aussi le consommer à table en l’ajoutant à de nombreux plats ou en gélules comme complément alimentaire.

4 –  L’huile d’onagre, Source d’acide oméga-6, essentiels à la paroi cellulaire, l’huile d’onagre stimule la réparation des cellules nerveuses endommagées et favoriser leur repousse. Les études sont prometteuses mais les quantités à ingérer restent très élevées (12 gélules/jour).

5 – Les huiles essentielles, comme la gaulthérie, la camomille, ou la lavande pouvaient réduire les effets de la douleur et des douleurs chroniques en application cutanée lorsqu’elles sont mélangées avec de l’huile d’olive. Les huiles essentielles ne s’utilisent pas directement sur la peau.

6 – l’exercice physique, lorsqu’il est régulier, il améliore l’écoulement sanguin vers les membres inférieurs permettant ainsi la nourriture des nerfs endommagés les ramenant à un fonctionnement sain. De l’exercice régulier c’est aussi la réduction du taux de sucre dans le sang.

7 – L’acuponcture, selon une étude publiée en 2007, 76 % des patients atteints de neuropathies ont présenté d’importantes améliorations. L’acuponcture est toujours une approche naturelle et efficace.

8 – Toutes les études sur les neuropathies aux pieds recommandent :

  • Inspectez et nettoyer vos pieds tous les jours
  • Portez des chaussettes rembourrées
  • Portez des chaussures confortables
  • Prenez soins de vos ongles
  • Prendre des bains chauds pour atténuer la douleur nerveuse

Les dommages causés aux pieds entraînent des ulcères et des infections graves qui peuvent entraîner une amputation.

9 – Les vitamines, contrôlez vos apports en vitamines, notamment les vitamines B1, B6, B12 et l’acide folique. Les experts recommandent de ne pas dépasser 50 mg par jour de ces vitamines. Ils recommandent un apport quotidien de 25 mg de vitamine B-1, 25 mg de B-6, 500 microgrammes B-12 et un mg d’acide folique.

10 – Supprimer le tabac et réduire l’alcool, L’alcool tout comme le tabac peuvent s’avérer toxique pour le système nerveux. Arrêter de fumer est la meilleure chose qui puisse arriver à notre système nerveux. Des études ont démontré que la réduction d’alcool de 3 à 4 verres par semaine réduisait la destruction des nerfs déjà endommagés.

Si vous souffrez de neuropathie, quelle qu’en soit la forme, tout n’est pas perdu. Soyez patient tout en explorant les possibilités de vous soigner. Cela peut prendre du temps et quelques essais avant de trouver la bonne formule.

Patrick Rossi

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.