NEUROPATHIE DIABETIQUE

neuropathie diabétique

La neuropathie diabétique est l’une des complications les plus fréquentes de diabète, elle affecte les vaisseaux sanguins et les nerfs périphériques. Généralement caractérisée par une douleur intense dans les jambes et les pieds, elle est insidieuse et bien souvent vous ne le savez pas, vous vous en apercevez quand les symptômes sont déjà présents.

En plus de la douleur, de la lourdeur dans les membres, d’un engourdissement, de brûlures et de picotements dans les jambes et les pieds, ce type de neuropathie a également d’autres manifestations beaucoup moins faciles à détecter.

  • Fatigue et faiblesse.
  • La douleur aiguë dans les extrémités surtout la nuit.
  • Difficulté en position debout et pendant la marche.
  • La dysfonction érectile chez les hommes et la sécheresse vaginale chez les femmes.
  • Infections des voies urinaires et des problèmes d’incontinence.
  • Problèmes digestifs, constipation, diarrhée, vomissements, nausées et douleurs abdominales.
  • Les petites plaies, les cloques et boutons et les ulcères ne se sentent pas et sont très lents à guérir.

Vous pouvez éviter la neuropathie diabétique, en commençant par contrôler votre glucose. Si vous êtes diabétique et que vous n’avez pas encore fait l’expérience d’une douleur dans les jambes ou les pieds, il est encore temps de prévenir la neuropathie diabétique.

Une fois diagnostiqué comme diabétique, il faut rapidement contrôler votre taux de glucose, afin de diminuer le risque neuropathique et d’autres complications. Un contrôle des niveaux de glucose, prévient les lésions nerveuses, mais ce n’est pas la seule mesure à prendre, il faut également contrôler le cholestérol et les triglycérides.

Supprimez les mauvaises habitudes, comme le tabagisme ou la consommation excessive d’alcool, car cela va aussi affecter les vaisseaux sanguins et les nerfs. Restez fidèle à votre traitement, avec la dose recommandée et la fréquence.

Surveillez votre glycémie et tenez un journal pour savoir si vous êtes en accord avec votre traitement médical. Vérifiez quotidiennement vos extrémités, jambes, pieds, mains. Après le bain : comparer à vos pieds, vérifiez qu’il n’y ait pas de blessures avec l’aide d’un miroir, et les sécher parfaitement.

L’une des craintes les plus courantes des personnes vivant avec le diabète est l’amputation de tout ou partie des membres inférieurs. Ainsi donc, voici les choses que vous pouvez faire pour prévenir cette condition.

15 actions pour prévenir la neuropathie

  1. Contrôlez le niveau de glucose,
  2. Vérifiez que vos pieds ne présentes pas de blessures.
  3. Hydratez vos pieds deux fois par jour : après le bain et au coucher.
  4. Préférez des chaussures avec des talons inférieurs à cinq centimètres.
  5. Utilisez une chaussure large et confortable, ne soyez pas serré, oubliez la mode.
  6. Évitez les chaussettes, les collants ou les bas avec coutures qui peuvent blesser.
  7. Ne jamais aller pieds nus, vous pourriez vous blesser.
  8. Coupez vos ongles correctement et régulièrement.
  9. Contrôlez vos problèmes de pied (oignons ou cals) avec un professionnel.
  10. Ne vous baignez pas avec de l’eau très chaude, vous pourriez vous brûler.
  11. Séchez vos pieds avec une serviette éponge.
  12. Évitez de partager vos chaussures ou vos chaussettes, de sorte à éviter les contagions fongiques (mycoses).
  13. Evitez les accidents et les coups sur vos pieds et vos jambes.
  14. Évitez de rester debout pendant plus de deux heures, faire de courtes promenades quotidiennes (30 minutes environ).
  15. Rappelez-vous de suivre les recommandations des professionnels pour éviter la perte partielle ou totale des membres inférieurs.

Si vous maintenez votre glycémie avec un taux d’hémoglobine A1c à 7% ou moins, vous réduirez votre risque de lésions nerveuses de 60%, selon une étude de l’Institut National du diabète, de l’appareil digestif et des maladies rénales.

  • Consommez régulièrement des fruits, des légumes, les produits laitiers à faible teneur en matières grasses, et des céréales entières, avec une quantité modérée de poisson, de volaille, de noix et de haricots, et une très faible quantité de viande rouge. Maintenez un poids corporel sain et gérez votre niveau de stress.
  • L’aspirine, l’ibuprofène ou le naproxène peuvent soulager la douleur modérée causée par des lésions nerveuses liées au diabète, mais parlez-en avec votre médecin si vous en prenez régulièrement. Certains de ces médicaments peuvent augmenter votre risque de crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, ou endommager les reins.
  • Une crème à la capsaïcine (éviter les muqueuses) peut être une excellente solution pour une douleur localisée.
  • Les jus verts arrêtent le cycle d’inflammation chronique et donc soulagent vos nerfs enflammés. Les jus de concombres, de céleri, de chou frisé, de persil, d’épinards, de brocoli, et tous les autres légumes verts vous soulagent efficacement. Evitez le pain blanc, les aliments transformés, les colorants artificiels, aromes, édulcorants de synthèse, les bonbons, l’huiles de maïs et de palme, les fast-foods, et beaucoup de caféine, préférez le thé vert qui est excellent. Les jus vert débarrassent votre corps des toxines qui pourraient être la cause première de vos douleurs nerveuses.
  • Vérifiez si vous n’êtes pas carencé en vitamines B-12, B-1, B-6, D, E, ou du zinc, auquel cas un supplément alimentaire serait bon pour vous.
  • De nombreuses études ont montré que l’utilisation en soutien nutritionnel de l’acide lipoïque, l’acétyl-L-Carnitine, inositol et les vitamines B6 et B12, peuvent effectivement aider à guérir les nerfs et diminuer ou éliminer la douleur. Les nerfs prennent le temps de guérir, de sorte que ces remèdes naturels doivent être pris entre 3 et 12 mois avec des poses d’un mois.
  • Il est connu depuis un certain temps que la vitamine B1 (thiamine) est très efficace pour la construction de nerfs sains. Une carence en thiamine peut affecter négativement le système nerveux entraînant des picotements, des engourdissements, de l’irritabilité, la mauvaise conservation de la mémoire et la dépression. Il peut causer des problèmes digestifs. La thiamine, comme toutes les vitamines B, est soluble dans l’eau. Elle ne peut être stockée dans le corps et doit être renouveler tout les jours par supplémentation s’il le faut.

Patrick Rossi

 

 

 

 

Summary
Article Name
NEUROPATHIE DIABETIQUE
Description
La neuropathie diabétique est l'une des complications les plus fréquentes de diabète, elle affecte les vaisseaux sanguins et les nerfs périphériques.
Author
Diabetes-hebdo

2 Responses to NEUROPATHIE DIABETIQUE

  1. BARD dit :

    vivre avec le diabète….c’est parfaitement possible

  2. BARD dit :

    C’est un bon article , complet et utile pour les diabétiques .Bonnes recommandations et je sais de quoi je parle…merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.