PROTEGER SES REINS POUR UN DIABETIQUE

Protéger ses reins quand on est diabétique

Chaque jour, vos deux reins filtrent environ 120 à 150 litres de sang pour produire environ 1 à 2 litres d’urine. L’urine coule de vos reins à la vessie à travers des tubes appelés uretères. La vessie stocke l’urine avant qu’elle soit évacuée.

Lorsque vous souffrez de diabète, il est essentiel de prendre soin de vos reins. Ils font un travail important de filtrage des déchets de l’organisme qu’ils éliminent de votre sang. Le diabète peut endommager les reins et les amener à cesser de fonctionner. C’est la première cause d’insuffisance rénale. Près d’un tiers des personnes atteintes de diabète développent une néphropathie diabétique, associée à d’autres maladies de longue date, comme l’hypertension artérielle, un taux élevé de cholestérol, et l’athérosclérose (maladie des vaisseaux).

Les diabétiques sont également plus susceptibles d’avoir des problèmes rénaux, tels que les infections de la vessie et des lésions nerveuses à la vessie. Dans le cas du diabète de type 2, certains patients ont déjà une maladie rénale au moment où ils sont diagnostiqués diabétique. Pour les diabétiques de type 1 , les maladies rénales commence rarement dans les 10 premières années après le diagnostic du diabète.

Comment le diabète endommage les reins ?

Avec le diabète, si vous avez une glycémie élevée vos reins travaillent plus activement pour filtrer le sang. Au fil du temps, ce travail peut endommager vos reins, provoquant la fuite de petites quantités de protéines dans votre urine. Lorsque les dommages sont plus importants la fuite de protéines dans votre urine augmente, votre pression sanguine augmente aussi. Les déchets se déposent alors dans votre sang. Si vous ne traitez pas cette pathologie, vos reins peuvent cesser de fonctionner. Si vos reins ne parviennent pas complètement à effectuer ce filtrage, vous aurez besoin d’une machine (dialyse) pour faire ce filtrage ou d’une greffe de rein.

Pouvez-vous savoir si vous avez des dommages aux reins ?

 Il y a très peu de symptômes de la maladie rénale jusqu’à ce que vos reins cessent de fonctionner. L’un des premiers signes est l’accumulation de liquide. Vous pourriez avoir des chevilles enflées, un gain de poids anormal, ou vous pouvez avoir envie d’uriner plus souvent. Vous pouvez également avoir du mal à dormir ou à vous concentrer. Ces symptômes ne sont toutefois pas très précis. Voilà pourquoi il est important de consulter un médecin régulièrement pour faire des tests rénaux si vous souffrez de diabète.

Les symptômes les plus courants sont :

  • Des gonflements des mains, des pieds et du visage
  • Des troubles du sommeil ou de concentration
  • Perte d’appétit
  • Des nausées
  • Etat de faiblesse
  • Anomalies du rythme régulier du cœur, causées par l’augmentation du potassium dans le sang
  • Crampes musculaires
  • Démangeaisons (maladie rénale en phase terminale) et extrême peau sèche
  • Somnolence (stade terminal de la maladie du rein)

Comme les dommages aux reins progressent sans que vous le sachiez, ils finissent par ne plus pouvoir éliminer les déchets du sang. Ces déchets atteignent des niveaux toxiques, telle que l’urémie. Les personnes atteintes d’urémie sont souvent confus ou comateux.

Les lésions rénales peuvent être détectées au début par le taux de protéines contenu dans l’urine. Des traitements sont disponibles qui peuvent aider à ralentir la progression de cette insuffisance rénale. Voilà pourquoi il est indispensable de faire analyser votre urine régulièrement si vous avez le diabète.

L’insuffisance rénale avancée nécessite un traitement par dialyse ou une transplantation rénale.

La pression artérielle.

L’hypertension artérielle peut être un signe de problèmes rénaux. Votre médecin vous dira quels niveaux sont les meilleurs pour vous. Lors d’analyses sanguines, le taux de filtration glomérulaire estimé vérifie la façon dont vos reins sont capables de filtrer le sang. Des tests d’urine vérifieront les niveaux de protéines, la créatinine et l’albumine. Des niveaux anormaux peuvent montrer des signes de lésions rénales.

Le traitement de la maladie rénale.

Si vous souffrez de diabète et de dommages aux reins, il y a des choses possibles à faire pour traiter et empêcher les reins de se détériorer davantage. Commencez par un changement de mode de vie, c’est le point le plus important pour un diabétique pas seulement pour les reins mais pour la gestion de la maladie en général. Manger sain et faites des exercices physiques réguliers pour améliorer votre glycémie, votre pression artérielle et votre cholestérol. Cela aura une incidence sur la façon dont vos reins travailleront. Votre médecin peut vous suggérer un régime faible en protéines, en sel et en graisses. Il est aussi important de réduire la quantité d’alcool que vous buvez et si vous fumez, il est tout aussi important d’arrêter.

Les médicaments appelés inhibiteurs de l’ECA (enzyme de conversion de l’angiotensine) et les bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine (ARA) peuvent aider à contrôler votre pression artérielle et ralentir les dommages aux reins. Faites aussi attention à ne pas prendre trop de calmants contre l’anxiété, le stress ou l’insomnie. L’utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène ou le naproxène régulièrement, voir journalièrement, peut conduire à des dommages aux reins. Vérifiez votre glycémie régulièrement à la maison de sorte que vous puissiez garder votre diabète sous contrôle.

10 façons de protéger ses reins.

  1. Buvez suffisamment d’eau. Ceci est l’étape la plus importante à garder les reins solides. Au minimum, je vous recommande de boire 60 ml d’eau par kilo de poids, donc un homme de 80 kg, doit boire 4 litre d’eau chaque jour. Boire plus après un exercice intense ou si vous vivez dans un climat sec.
  1. Prendre des probiotiques tous les jours. Les probiotiques (bonnes bactéries) aident le traitement des déchets et contribuent à la santé digestive globale. Un essai clinique récent impliquant des patients atteints d’une maladie rénale chronique a révélé que le groupe prenant des probiotiques a amélioré les résultats des tests de la fonction rénale, ainsi que la qualité de vie globale.
  1. Réduisez votre consommation de phosphore. Lorsque les reins ne fonctionnent pas bien, le phosphore accumulé dans le corps provoque des maladies potentiellement graves, tels que des maladies des os et des troubles cardiaques, ainsi que la calcification (durcissement) des tissus. Le phosphore se trouve dans la plupart des aliments, mais les boissons gazeuses et préparés, les aliments transformés sont particulièrement riches en phosphore. Vous avez seulement besoin de 800 mg à 1200 mg de phosphore par jour. Des quantités plus élevées sont éliminées de l’organisme par les reins.
  1. Buvez du jus vert. La plupart des légumes verts participent à la désintoxication. Le jus de coriandre, une herbe amie des reins, le jus de citron et le miel. Mangez des aliments qui soutiennent les reins, en plus de la coriandre, le persil est excellent. Mais vous pouvez essayer aussi:
  • Pastèque
  • Canneberges
  • Myrtilles
  • Des fraises
  • Pommes
  • Chou
  • Chou-fleur
  • Poivrons
  • Ail
  • Oignons
  • Huile d’olive
  1. Perdre du poids. L’obésité est associée à un risque accru de développer un problème rénal.
  1. Évitez les analgésiques et les médicaments anti-inflammatoires en particulier non-stéroïdiens, tels que l’aspirine, l’ibuprofène, le naproxène et l’acétaminophène. Ces produits sont très difficiles à éliminer pour les reins. Pire encore, les chercheurs ont constaté que ces médicaments augmentent le risque de développer un cancer du rein. Ne jamais mélanger ces médicaments et l’alcool.
  1. Prendre un bain dans les sels d’Epsom. Ceci est une mesure de désintoxication de base. Enlèvement des déchets et des toxines donne à vos reins un coup de pouce tout en améliorant votre santé globale.
  1. Contrôlez votre sang. L’hypertension artérielle et le diabète sont deux grandes menaces qui pèsent sur ​​votre fonction rénale. Le contrôle de votre glycémie et la tension artérielle sont vos meilleurs paris pour le maintien d’une fonction rénale normale.
  1. Arrêter de fumer. Les toxines endommagent vos reins.
  1. Faites de l’exercice physique régulièrement. La sudation est aussi une façon d’éliminer les toxines.

Prendre soin de ses reins est un objectif louable, il faut donc apporter des changements nécessaires dans sa vie pour protéger ces organes vitaux.

Patrick Rossi

 

 

 

Summary
Article Name
PROTEGER SES REINS POUR UN DIABETIQUE
Description
Prendre soin de ses reins est un objectif louable, il faut donc apporter des changements nécessaires dans sa vie pour protéger ces organes vitaux.
Author
Diabetes-hebdo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.