LA STEVIA, ALTERNATIVE AU SUCRE

la stevia, alternative au sucre

Beaucoup de médecins, de scientifiques, de diététistes et de nutritionnistes bien informés conviennent que la stévia, alternative au sucre, est un édulcorant extraordinaire qui peut effectivement générer une meilleure santé et le bien-être.

Cette plante de la famille des chrysanthèmes, originaire du Paraguay et du Brésil et a été utilisé comme un édulcorant naturel depuis des siècles. Son goût sucré est dû à la présence de quantités élevées de stéviosides, l’un des glycosides contenus dans la feuille de Stévia.

Ces feuilles sont très nutritives. Elles contiennent de nombreux nutriments importants qui font souvent défaut dans les aliments que nous mangeons, mais sont essentiels pour diverses glandes et organes du corps et les aident à fonctionner correctement. Certains des nutriments découverts à ce jour comme :

  • l’acide ascorbique,
  • le calcium,
  • le bêta-carotène,
  • le chrome,
  • le cobalt,
  • des matières grasses végétales,
  • des fibres,
  • du fluorure,
  • de l’inuline,
  • du fer,
  • du magnésium,
  • du manganèse,
  • de la niacine,
  • du phosphore,
  • du potassium,
  • des protéines,
  • de la riboflavine,
  • du sélénium,
  • du silicium,
  • du sodium,
  • de la thiamine,
  • de l’eau,
  • du zinc
  • et de nombreux glycosides.

− Les feuilles de Stévia contiennent aussi :

  • plusieurs polyphénols,
  • bio-flavonoïdes et des antioxydants,
  • de la quercitrine,
  • de la rutine,
  • du limonène,
  • de la lutéoléine,
  • du kaempférol
  • et des huiles essentielles.

D’autres études ont montré que les feuilles de stévia contiennent également une hormone de croissance (gibbérellines) qui stimule la croissance de certaines plantes végétales. La Stévia, dans ces formes naturelles, semble être impliqués à la correction de la fonction pancréatique, toutefois il n’y a aucune preuve que cela contribue à la résistance à l’insuline.

Les feuilles de Stévia sont environ 30 fois plus sucré que le sucre mais contiennent aucune calorie, et, plus important encore, ont un index glycémique de zéro, ce qui signifie que les glycosides sucrés ne sont pas convertis en glucose. Par conséquent, la Stévia ne provoque pas la création et le stockage des graisses. Lorsque le corps est privé de glucose, il doit aller chercher son énergie stockée dans les graisses.

Le glucose, qui se trouve dans tous les fruits et légumes, est essentiel pour la fonction des cellules du cerveau et du corps. Lorsqu’il est ingéré dans l’apport alimentaire quotidien normal, il est lentement transformé en glucose et mis à disposition pour ces besoins en énergie.

− Avantages de la Stévia

La Stévia réduit aussi le désir de sucreries et des aliments gras. La raison en serait que les fringales de sucre représentent une carence en minéraux présents dans les feuilles de stévia. L’ingestion de glycosides de stévia comme édulcorant de table réduit ces envies de sucre. Lorsque la stévia est consommée quotidiennement en tant que partie de l’alimentation, il semble que les utilisateurs réduisent naturellement leur ingestion de toutes les autres formes de sucres. On peut apprécier son goût sucré, et quand même perdre l’envie de sucreries.

Les feuilles de Stévia contiennent plusieurs nutriments naturels importants pour la régulation de la glycémie, y compris le chrome, le manganèse, le magnésium, le sélénium, le zinc et la vitamine B3 (niacine), que le corps transforme en niacinamide et acide nicotinique.

– Oligo-éléments et vitamines

Le chrome est nécessaire pour la production d’insuline et le transport du glucose dans les cellules de l’organisme. Il améliore la tolérance au glucose chez les diabétiques présentant une intolérance et améliore la résistance des cellules à l’insuline. Le chrome est indispensable au corps pour contrôler la glycémie en évitant à la fois le diabète et l’hypoglycémie.

Le manganèse semble être impliqué dans la réduction des niveaux de glucose dans le sang, même chez les personnes qui ne sont pas sensibles à l’insuline.

Le sélénium est très concentré dans le pancréas. Selon les scientifiques, il doit avoir un rôle important, même si l’on ne comprend pas encore sa fonction dans le pancréas.

Le zinc est le principal élément du métabolisme du glucose et, par conséquent, semble être bénéfique pour les diabétiques. Les scientifiques pensent que le zinc est impliqué avec l’insuline dans quelques-unes des étapes du métabolisme du glucose. Sans zinc, le corps cesse de brûler les sucres et de les convertir en les stockant dans les graisses. Le Zinc a aussi des avantages importants pour la fonction cognitive.

La Nicotinamide (aussi appelé niacinamide) contribue à préserver la fonction des cellules bêta productrices d’insuline et une étude a montré qu’elle préservait la fonction pancréatique et inverser le diabète pour certain patients de type I lorsque de fortes doses sont administrées.

En même temps que le chrome, la niacine (vitamine B3) est une composante importante du facteur de tolérance du glucose.

Des solutions  pour la santé mondiale

La Stévia pourrait bien être l’un des facteurs de la solution à ce problème mondial de santé. Le diabète et l’obésité sont tous deux devenus des épidémies. L’obésité ou le surpoids est le facteur premier pour le diabète de type II. La principale coupable est la quantité de sucre ingérée chaque année. Sous une forme ou une autre, les sucres sont dans presque tous les aliments transformés. Le corps humain n’est tout simplement pas conçu pour gérer l’énorme quantité de sucres que nous ingérons actuellement.

La recherche montre qu’en prenant 1000 mg par jour de stévioside cela réduit les niveaux de sucre dans le  sang après les repas jusqu’à 18 % chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Des études menées à l’Université de Mahidol en Thaïlande ont montré que la Stévia avait des actions :

  • sur la baisse la pression artérielle
  • anti-inflammatoire
  • anti-tumorale
  • anti-diarrhéiques
  • diurétique
  • immuno-modulateur.

Les recherches

Actuellement d’autres recherches qui sont en cours, démontreraient les effets de la Stévia sur le diabète. En outre, c’est une source importante de superoxyde dismutase (SOD), l’une des trois enzymes connues pour générer une activité significative antioxydante, ce qui en fait un facteur anti-cancer important.

La Stévia est donc la solution naturelle pour de nombreux problèmes de santé, avec une prévalence pour l’obésité et le diabète. C’est une solution aux problèmes de santé induits par le développement des édulcorants artificiels. C’est enfin une plantes des plus efficaces contre la dermatite et pour lutter contre l’acné.

Patrick Rossi

Références

  • Kinghorn, AD, et Soejarto, DD, «État actuel des stévioside comme un agent édulcorant à usage humain, » Medicinal Plant Research économique et , Vol. I, 1985, 6-9, 37;
  • Rajbhandari, A., et Roberts, MF, « Les flavonoïdes de Stevia rebaudiana feuilles, » Journal of Natural Products , 1983 46,194-95.
  • Remington, Dennis MD, Fisher, Garth, Ph.D., Parent, Edward, Ph.D., Comment réduire le gras, Vitalité House International, Inc., Provo, Utah, 1983, 7-14.
  • Whitaker, Julian, MD., Diabète en recul, Warner Books, édition revue et corrigée 2001 170-177.

 

 

 

Summary
Article Name
LA STEVIA, ALTERNATIVE AU SUCRE
Description
La Stévia est donc la solution naturelle pour de nombreux problèmes de santé, avec une prévalence pour l'obésité et le diabète. C'est une solution aux problèmes de santé induits par le développement des édulcorants artificiels.
Author
Diabetes-Hebdo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.