SUCRE OU MIEL ?

sucre ou miel

Bien que les effets nocifs sur la santé du sucre soient maintenant incontestables, nous sommes toujours en train d’en manger une quantité incroyable. Le sucre est une dépendance, quelques scanners du cerveau suggèrent qu’il est tout aussi addictif que des drogues comme la cocaïne. 

De nombreux chercheurs appellent le sucre « la drogue la plus addictive sur la planète » – en précisant qu’il est encore plus addictif que le crack ou l’héroïne. Les grandes entreprises alimentaires le savent. Elles sont parfaitement conscientes de la façon dont il est facile de vous faire devenir accro au sucre. À la lumière de cette connaissance, beaucoup de gens essaient de choisir un sucre « sain », en choisissant des sucres « naturels » dans les épiceries.

Mais qui sont en réalités ces sucres dit « naturels ».

Voici ce que vous devez savoir :

Sucre blanc raffiné : Vous le savez probablement déjà, mais il vaut mieux le répéter, le sucre blanc raffiné est complètement dépouillé de toute valeur nutritive, et fournit des calories vides. En outre, plus de 65 % du sucre blanc disponible dans le commerce est fabriqué à partir de betteraves à sucre génétiquement modifiées. A éviter donc à tout prix !

Sucre brun : sucre brun commercial est rien de plus que le sucre blanc raffiné avec de la mélasse ajoutée pour obtenir la couleur et la saveur. Ne vous laissez pas berner par la couleur ou ses pseudos qualités. Il est tout aussi mauvais.

Le jus de canne : Fabriqué à partir de la canne à sucre (par opposition à la betterave à sucre), le jus de canne évaporé est légèrement moins raffiné que le sucre blanc, et conserve donc sa couleur ainsi que la saveur et les nutriments de la canne à sucre. Mais vraiment la seule différence entre le jus de canne évaporé et le sucre blanc est que le premier passe par une étape de moins dans le raffinement.

Sucre de canne biologique : Ce type de sucre est moins transformés que le sucre blanc raffiné, et contient encore quelques-uns des éléments nutritifs originaux présents dans le jus de canne. Ils comprennent des acides aminés, des minéraux, des vitamines, et même certains antioxydants. La qualité bio vous garantit que ces cultures ne seront pas exposés aux pesticides, présents par ailleurs dans le sucre industriel.

Sucre de noix de coco : Il est récolté à partir de la sève de la plante de noix de coco par un processus très naturel d’extraction du jus, et par évaporation de l’eau. C’est l’une des méthodes les plus durables pour la production de sucre. Le produit contient également une petite quantité de fibres et de nutriments. Le sucre de noix de coco contient également un pourcentage plus faible de fructose que les autres sucres énumérés, ce qui le rend plus léger et plus sain que les autres.

Outre les différents types de sucres décrits ci-dessus, il y a un « sucre » qui, dans sa forme brute, contient une dose très concentrée de vitamines, de minéraux et de nutriments qui aident à nourrir et revitaliser votre corps. Ce sucre, qu’un nombre croissant de médecins et de professionnels de soins de santé prescrivent non seulement comme une alternative aux édulcorants standards, mais aussi pour traiter des maladies mortelles, et guérir les maladies chroniques, ou tout simplement maintenir une excellente santé.

Vous l’avez deviné, c’est le miel. Car nous savons tous aujourd’hui que le miel est une substance remarquable. Ce que vous ne pouvez pas ignorer est que le miel contient une dose concentrée de vitamines, de minéraux et de nutriments qui nourrissent et revitalisent le corps. Et il possède des propriétés antimicrobiennes uniques qui aident à combattre les infections.

Par exemple, savez-vous que le miel était le remède le plus populaire dans l’ancienne Egypte (il est mentionné plus de 500 fois dans 900 remèdes.)

Hippocrate (le père de la médecine moderne) utilise le miel comme traitement contre la douleur, la déshydratation et la fièvre. Et ce ne sont pas que quelques-uns des « remède populaire » discrédités par la science moderne. Les chercheurs (des milliers d’articles écrits) continuent de découvrir à quel point le miel peut-être exceptionnel.

Le miel, en particulier, a trois effets sur les guérisons : tout d’abord, il prend en charge votre système immunitaire et combat les bactéries nocives. Comme vous le savez, votre corps est sous l’assaut constant par de nombreux virus et bactéries qui menacent de vous fatiguer, vous rendre malade, et même vous tuer. La lutte contre cette menace est la clé pour rester en bonne santé.

L’un des éléments essentiels dans le miel est une enzyme appelée glucose oxydase. Cette enzyme, lorsqu’elle est exposée à l’oxygène, produit du peroxyde d’hydrogène – un acide fort qui dissout les parois cellulaires des bactéries. (La plupart des cellules humaines ont des parois cellulaires plus épaisses et peuvent résister aux produits acides.)

Cela fait du miel un outil puissant pour lutter contre les infections de la peau, la cicatrisation des plaies, et soutenir votre système immunitaire. En plus de vous donner des sucres, le miel habille votre corps avec un ensemble complexe de protéines, d’enzymes, de minéraux, de vitamines, d’antioxydants et autres nutriments.

Cependant, le miel a encore une teneur en sucre très élevée (70% à 85% selon le type de miel.) Donc, nous devrions l’éviter en dépit de ses propriétés antimicrobiennes et nutritionnelles. Pourtant, quand nous mangeons du miel, nous ne voyons pas de pic de glycémie. Au lieu de cela, elle monte très lentement. Vous pouvez donc l’utiliser pendant le travail, pendant un effort physique ou en loisir.

Toutes les enzymes supplémentaires et les éléments nutritifs du miel, non seulement aident le corps à se reconstruire, mais ils régulent la façon dont le corps utilise le sucre.

Les sucres consommés en dehors de leur contexte normal, se déchaînent dans notre corps – nous laissant épuisés, en surpoids, et malades.

Comme vous le savez sans doute, 99 % des édulcorants sont réellement dangereux. Le sucre que vous trouverez dans les épiceries, les aliments transformés et emballés, les desserts sont réalisés à grande échelle de façon industrielles utilisant des sucres bon marché comme celui extrait de la betterave.

La consommation de ces produits entraîne :

  • Les maladies du cœur
  • Gain de poids
  • Fatigue chronique
  • Faiblesse du système immunitaire
  • Cancer
  • Et plus…

Beaucoup de soi-disant « édulcorants naturels » comme le sucre brut, le sirop de maïs, le nectar d’agave sont tous très raffinés. Une étude réalisée à Princeton a trouvé que ces alternatives provoquent tout autant (sinon beaucoup plus) des dommages dans votre corps que le sucre blanc. Le corps ne sait tout simplement pas comment utiliser correctement ces concentrés.

Alors pourquoi n’utilisons pas tous du miel ?

La réponse est courte : Le profit !

Pour l’industrie alimentaire, il y a plusieurs problèmes majeurs avec le miel. Le premier d’entre-eux : Il est non brevetable. Et il n’est pas aussi cher à fabriquer en grandes quantités que le sucre raffiné. Cela rend la vente de sucre transformé beaucoup plus rentable que la vente du miel. L’industrie agro-alimentaires dépense des millions de dollars en publicité chaque année pour promouvoir des aliments qui nuisent à notre santé (une grande majorité ceux-ci sont destinés aux jeunes enfants).

Ils parrainent de fausses études scientifiques et commandes des recherches pour démontrer que leurs produits sont « sains ». Le paradoxe c’est que ces entreprises alimentaires deviennent plus riches alors que nous sommes de plus en plus malades. Nous somme devenus obèse, fatigués chroniques, diabétiques, cardiaques et même cancéreux (les enfants aussi…).

Avertissement : Pas tous les miels sont de qualité égale.

Il y a quelques années, les chercheurs ont lancé une enquête approfondie sur les pots, cruches et conteneurs en plastique de miel vendus à travers différents pays. Leur découverte… 76% du miel vendu en magasin n’est pas du vrai miel !

Ces miels « ultra-purifiés » se sont avérés être hautement transformés et ne contiennent plus de traces de pollen. Ils sont chargés de sucre ajouté, de sirop de maïs et d’autres produits chimiques dangereux. Vous devez être prudent. Rien ne vaut un achat chez l’apiculteur que vous connaissez, surtout s’il est certifié BIO.

Il n’est pas de plus agréable façon de se remettre en contact avec le pouvoir de guérison de la nature qu’avec le miel. Il offre un éventail impressionnant d’applications de guérison. Et, bien sûr, il est délicieux. Commencer votre voyage vers le miel aujourd’hui sans risque.

Un ouvrage excellent sur le sujet : The Honey Phenomenon – How This Liquid Gold Heals Your Ailing Body. (Le phénomène Miel – Comment cet or liquide GUERIT votre corps)

Tout est présenté en termes simples. (en anglais).

Patrick Rossi

 

 

 

4 Responses to SUCRE OU MIEL ?

  1. Yves Reims dit :

    Je trouve votre article audacieux. Il n’est pas toujours facile de s’attaquer au lobby du sucre et à son industrie. Toutefois, j’aurais aimer que vous indiquiez les références scientifiques qui valide que le sucre est un toxique qui entraîne certains types de maladies.

    • P.Rossi dit :

      Bonjour
      Je n’ai aucune défiance à l’égard du sucre en lui même. Il se trouve que le sucre est devenu un problème de santé publique, quasi mondial. Mais dans les conditionnements actuels, le sucre est partout et parfois en quantité très élevée. Le sucre à haute dose est effectivement toxique d’autant qu’il est « raffiné », donc dénaturé. Les soda, les plats préparés, les viennoiseries, etc en sont farcis. Les sucres peut être reconnu addictif. Les émissions de télévision, notamment sur France 2, avec complément d’enquêtes, cash investigation, ou envoyé spécial, on largement parlés de ce sujet, il n’y a pas qu’eux. Ecoutez les podcasts de France inter, Internet aussi, ne manque pas d’articles en ce sens. Je vous invite à ne pas vous arrêter aux sites français. Les canadiens, anglais et américains ne sont pas mal non plus dans les recherches. C’est pourtant chez eux, un paradoxe. Il existe enfin des revue comme alternative santé et bien d’autres qui mettent en garde contre le sucre.
      Cordialement
      Patrick Rossi

  2. Manon Cyr dit :

    Bonjour, merci pour cet excellent article. J’aimerais savoir si c’est écrit miel pour sur la bouteille, est-ce que je peut me fier là-dessus? Merci beaucoup pour votre réponse.

    Manon

    • P.Rossi dit :

      Bonjour,
      Merci d’apprécier mes article. Pour le miel, il est bien difficile aujourd’hui de faire la part des chose, surtout avec la grande distribution qui est capable de vous vendre du miel qui n’en est pas. Evitez tout ce qui n’est pas made in France, ce sera déjà un bon choix. Ensuite, favorisez, le miel d’un apiculteur local, voir de votre voisin. Vous serez sûre au moins de manger du miel et non de l’eau sucré et aromatisée comme c’est le cas de beaucoup de miels importés. En toutes circonstances, dans la limite du possible, favorisez la production locale.
      Le miel est un excellent produit, celui fait par les abeilles. En outre, vous saurez que ces abeilles sont bien traitées.
      Cordialement
      Patrick Rossi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.