UN VACCIN CONTRE LE DIABETE

vaccin contre le diabète

Un vaccin contre le diabète a été officiellement annoncé le 26 septembre 2016, par le Massachusetts General Hospital. « Essai de phase II du vaccin BCG pour inverser le diabète de type 1.

Le Vaccin

Un vaccin utilisé il y a plus de 100 ans contre la tuberculose (le bacille de Calmette-Guérin) a montré des résultats prometteurs dans le renversement du diabète. Ce vaccin, qui est maintenant couramment utilisé pour le traitement du cancer de la vessie est considéré comme sûr. NON, NON… ce n’est pas une plaisanterie !

L’approbation d’un essai, a été annoncé ces derniers jours aux Scientifiques de la 75ème Sessions de l’American Diabetes Association (ADA). Il a été déclaré que la FDA allait tester ce vaccin sur 150 personnes reconnues à un stade avancé du diabète de type 1. L’essai clinique de phase II testant la capacité du bacille Calmette-Guérin (BCG) à inverser le diabète de type 1 a lui aussi reçu l’approbation de la Food and Drug Administration américaine (FDA).

La Recherche

L’équipe de recherche du Dr. Faustman a été la première à documenter l’inversion du diabète de type 1 chez la souris et a ensuite complété cette phase réussie par un essai clinique humain par une vaccination avec le BCG.
« Nous avons beaucoup appris depuis le début de ces études, chez la souris – pas seulement sur la façon dont fonctionne le BCG, mais aussi sur ses bienfaits thérapeutiques potentiels, il n’est pas impossible d’utiliser ce vaccin contre d’autres maladies auto-immunes », dit Faustman. « Nous sommes très reconnaissants à tous les donateurs, petits et grands, qui ont fait que ces études soient possibles ».

Le corps d’une personne souffrant de diabète de type 1 ne produit pas d’insuline en raison du fait que son système immunitaire détruit les cellules qui créent l’insuline. Des cellules T produites créent des problèmes dans les îlots pancréatiques, où l’insuline est produite. Le vaccin (BCG) agit en éliminant les lymphocytes T.

Les patients atteints de diabète a qui l’on injecte le vaccin ont une augmentation des niveaux d’une substance appelée facteur de nécrose tumorale. Le niveau accru de FNT dans le système détruit les cellules T qui entravent la production d’insuline.

Les essais

Lors d’un essai précédent, les patients qui avaient reçu une injection du vaccin contre la tuberculose deux fois dans un délai de quatre semaines ont montré une disparition de ces cellules T dangereuses, et certaines personnes ont même commencé à sécréter de l’insuline par leur propre pancréas.

Le Dr. Denise Faustman, directeur de l’hôpital General de Boston, Massachusetts, département d’Immunobiologie, est très enthousiaste par les résultats du vaccin du BCG.

« En préliminaire, nous avons démontré une réponse statistiquement significative avec le vaccin du BCG, mais notre objectif est de créer une réponse thérapeutique durable. Nous allons travailler à nouveau avec les gens qui ont eu le diabète de type 1 depuis de nombreuses années. Ce n’est plus un essai de prévention; à la place, nous essayons de créer un régime qui permettra de traiter la maladie même avancée », a expliqué le Dr Faustman.

Il y a un nouveau essais à venir qui utiliseront le même format que le précédent, sur les personnes âgées de 18 et 60 ans. Le vaccin sera injecté à deux reprises dans une période de 4 semaines, puis une fois par an pendant 4 années.

Nouvelles études

Dans de nouvelles études qui seront réalisées en double aveugle et conduit au MGH, 150 adultes diabétique de type 1 seront randomisés pour recevoir deux injections à quatre semaines d’intervalle soit du BCG, soit un placebo, puis une seule injection par année pour les quatre prochaines années.

Les patients seront suivis de près au cours de la période d’essai. La principale mesure de résultat sera effectuée par rapport aux résultats du test sanguin du HbA1c, seul marqueur pour déceler d’éventuelles complications du diabète.
Ces même essais cliniques sur le BCG ont pris une orientation plus large vers d’autres maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaques, le cancer de la vessie…

La revue Diabetes Care a publié les résultats d’une étude passée qui a analysé les effets du bacille de Calmette-Guérin (BCG) sur les enfants atteints de diabète à l’âge compris entre 5 et 18. Les résultats ont montré que le vaccin BCG relançait la fonction cellulaire ou d’augmentait le taux de rémission chez ces mêmes enfants. 

Patrick Rossi

 

 

 


Summary
Article Name
UN VACCIN CONTE LE DIABETE
Description
Un vaccin utilisé il y a plus de 100 ans contre la tuberculose (le bacille de Calmette-Guérin) a montré des résultats prometteurs dans le renversement du diabète. Ce vaccin, qui est maintenant couramment utilisé pour le traitement du cancer de la vessie est considéré comme sûr. NON, NON... ce n'est pas une plaisanterie !
Author
Diabetes-hebdo

63 Responses to UN VACCIN CONTRE LE DIABETE

  1. Cher PATRICK,je repond au nom de FRANCIS SH.USENI suis congolais de la RDC vraiement avec tout espoir souhaiterais la commercialisation de ce vaccin en Afrique voire meme dans mon la RDC.Mes salutations

    • P.Rossi dit :

      Bonsoir
      Ce vaccin est mis au point mais il ne sera pas distribué prochainement. C’est maintenant l’industrie pharmaceutique qui décide… cela peut prendre du temps. J’espère tout comme vous que l’Afrique aura autant de chance de le voir que les pays occidentaux. En tout cas, ici en France, il n’est pas encore arrivé.
      Cordialement
      Patrick Rossi

  2. Vacina para a cura definitiva da diabetes já está sendo testada em humanos. Veja qual a previsão de chegar às farmácias | Diário de Biologia
    – time Imagens: Reprodução/hebdo / –

    • P.Rossi dit :

      Bonsoir Patricia
      Merci pour ce petit mot et cette précision sur le vaccin.

      Patricia Karlla, est docteur en biologie, Enseignante chercheuse à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (Brésil) nous précise qu’effectivement, ce vaccin est testé sur 150 adultes ayant un diabète avancé. Je vous engage à lire l’article sur son blog. Si vous ne connaissez pas la langue portugaise ou brésilienne, votre navigateur traduira pour vous. C’est passionnant. Merci de suivre ce lien : http://diariodebiologia.com/2017/04/vacina-para-a-cura-definitiva-da-diabetes-ja-esta-sendo-testada-em-humanos-veja-qual-a-previsao-de-ser-liberada-para-os-pacientes/

      Boa noite a Patricia
      Obrigada você para esta palavra pequena e esta precisão na vacina.
      Eu encorajo que todos meus leitores vejam seu blog que é muito bem feito.
      Procuras boas.
      Amigável.
      Patrick Rossi

      • Bonjour je m’appelle Urbany Francis et j habite à Tilff près de Liège en Belgique. Je voulais savoir étant diabétique de type 2 si je pouvais avoir le vaccin quand il arrivera en Belgique. Et aussi savez vous me dire quand il viendra en Belgique. Merci d avance et continuer à faire progresser la medecine

        • P.Rossi dit :

          Bonjour
          Ce vaccin est encore en test dans un hôpital américain, je pense qu’il pourrait rapidement arriver en Europe, mais je n’ai pas d’informations à ce sujet.
          La médecine progresse, il faut être patient, Je sais, ce n’est pas toujours facile lorsque l’on est malade.
          Cordialement
          Patrick Rossi

  3. Ahlem Saidani dit :

    bonsoir,
    votre article est fort prometteur et impressionnant. le cadre de travail sur le système immunitaire est d’une intelligence. mais pour les cellules T est ce pas dangereux ? le fait de tuer des cellules lymphatiques barrière de défense ! est-ce possible et sans contrainte ?

    • P.Rossi dit :

      Bonjour

      N’étant pas médecin, ni chercheur, j’ai beaucoup de mal à vous répondre.
      Sur son site, le docteur Denise Faustman (http://www.faustmanlab.org/), explique plus avant son travail de recherche.
      Des essais sur l’humain ont donné d’excellent résultats, il faut espérer que cela aboutisse rapidement pour tous les diabétiques.
      Cordialement
      Patrick Rossi

  4. besma dit :

    Bjr, mon fils de 6ans et demi est diabetique depuis l’age de 4 ans, j’espere vraiment que ça marche, il adore le foot et il a un tir gauche d’enfer. il voudrai jouer dans une equipe, avec ce vaccin il aurai une chance.

    • P.Rossi dit :

      Bonjour

      Rien n’empêchera votre fils de jouer au foot, surtout pas le diabète bien au contraire, puisque l’exercice physique est l’un des meilleurs atouts pour réguler le taux de glycémie. En plus, le sport de haut niveau l’obligera à un régime alimentaire particulier, ce qui sera excellent pour le diabète.
      Ayez confiance, votre fils trouvera ce dont il a besoin, pour pouvoir faire ce qu’il veut. D’ici là, la science aura progressé et d’autres médicaments seront découvert pour nous permettre de vivre mieux. Il faut surtout lui apprendre à bien manger, pas de soda, de coca, de sucre et tout ira bien.
      Cordialement
      Patrick Rossi

  5. Leo dit :

    Bonjour, je suis diabétiques de type 1 et réside au état unis. Quelle est l’équipe de recherche qui s’occupe de sa ? Ou sont ils localisés ?

    • P.Rossi dit :

      Bonjour
      C’est le Massachusetts General Hospital, qui à mit en place des Essais de phase II du vaccin BCG pour inverser le diabète de type 1. Ce vaccin serait déjà prescrit pour les diabétiques. Comme vous résidez aux Etats-Unis, si vous aviez de nouvelles informations, merci de nous le faire savoir. Ce vaccin serait déjà commercialisé, en Amérique du nord. Merci à vous ne nous informer.
      Cordialement
      Patrick Rossi

  6. jean paul diraddo dit :

    est-ce-que ce vaccin est bon aussi pour le diabète type 2

    • P.Rossi dit :

      Bonjour
      Ce vaccin est disponible aux USA seulement pour le moment. Il sera effectivement disponible pour les diabétiques et type 1 et 2.
      Les chercheurs avaient promis sa sortie pour le printemps 2017, ils sont mêmes en avance, c’est à nous d’être patient.
      Cordialement
      Patrick Rossi

      • dalot dit :

        Pensez vous que si nous allons au etats unis, on pourra essayer ce vaccins ? Etant Français pensez vous que je pourrais pretendre a essayer ce vaccin ? Merci

        • P.Rossi dit :

          Bonjour
          Honnêtement je ne pense pas qu’en allant au USA vous pourrez tester ce produit. Il n’est d’ailleurs plus en phase de test. Certains hôpitaux le mettent en place avec certains de leurs patients, les plus atteints. Attention, ce n’est pas la panacée, il faudra quand même continuer un régime alimentaire strict après le vaccin. Ce vaccin relancera le pancréas, mais cela ne veut pas dire que l’on pourra faire n’importe quoi après. La phase d’étude et de tests a été très positive, mais seulement pour les gens qui ont continué à suivre le modèle de nutrition qu’ils avaient avant.
          Sachez que le voyage au USA et ensuite le système médicalisé vous coûterons très cher, il n’y aura pas de prise en charge. Le mieux c’est d’attendre, cela devrait arriver très rapidement en Europe.
          Cordialement
          Patrick Rossi

  7. Fadwa Saidane dit :

    bonjour, j’ai 25 ans et je suis diabétique depuis l’age de 4 ans
    je voulais savoir combien coute ce vaccin environ, merci.

    • P.Rossi dit :

      Bonjour,
      Comme je l’ai dit récemment, ce vaccins n’est disponible uniquement qu’aux USA. Il faut donc attendre que les organismes divers et variés de santé en Europe et en France autorisent sa commercialisation. Donc, le coût, je pense, sera fixé à ce moment là.
      Bien cordialement
      Patrick Rossi

  8. Je suis diabétique résidant en CÔTE d’IVOIRE(Ouest Africa)et souhaiterais savoir si le vaccin pourra être disponible ici avant fin 20018?

    • P.Rossi dit :

      Bonjour Monsieur
      Ce vaccin est déjà en vente aux USA comme prévu, pour sa diffusion, cela dépendra probablement de la distribution par l’industrie pharmaceutique. J’espère que l’Afrique tout comme l’Europe seront approvisionnées.
      C’est un progrès pour les diabétiques, mais il ne faut pas attendre cela comme une délivrance, continuez de vous soigner et faites attention à vous.
      Bien cordialement
      Patrick Rossi

  9. sam dit :

    Bonjour,

    «Il faudra que l’industrie pharmaceutique accepte de perdre de l’argent» c’est ce que je trouve triste et inhumain, l’industrie n’arrête pas d’augementer ses revenus au dépend des vies des gens. Moi, ça n’a pas été long avant que je ne constate la même chose par ce que mon cervau n’accepte pas le fait que ça fait long long temps depuis qu’on a réussi à découvrir l’insuline mais qu’on ne soit pas encore en mesure de trouver un traitement pour guérir définitivement. pas dure à comprendre les $$$$$$$ sont en jeux.

    Mais comme vous le dites, restons positifs et espérons que les choses vont changer trés bientôt.

    Merci et bonne chance à nous tous ( personnes malades et familles des personnes des personnes malades.

  10. Gintrac dit :

    Bonjour.

    Pourtant les personnes ayant été vaccinés par le BCG peuvent être aussi diabétiques ?
    Comment connaître l’avantcée de ces recherches ? Sur votre site ou peut être informés si nous en faisons la demande ?

    Merci d’avance

    • P.Rossi dit :

      Bonjour
      il est évident qu’il ne s’agit pas du même vaccin, parce que dans ce cas, tous ceux qui ont été vaccinés dans leur jeunesse seraient immunisés contre le diabète. Ce vaccin à été testé pour contré le diabète et étrangement, cela a fonctionné. De fait il est développé dans ce sens par des équipes de chercheurs universitaires. Pour en savoir plus, il suffit de se connecter avec les liens présents dans l’articles. (sites en anglais, mais maintenant les navigateurs permettent la traduction.) D’autres études sont très avancées. Je suis optimiste sur la découverte d’un traitement efficace pour les jeunes générations. Bien cordialement. P. R

  11. sam dit :

    Bonjour,

    je suis mère d’enfant de 13 ans diagnostiqué avec le diabète type 1 il y a un an et demi. j’étais hier avec mon fils pour son RDV et lorsque j’ai parlé au mdecin concernant le nouveau vaccin elle me répondait que l’accent est mis plus tôt sur la technologie et que le nouveau vaccin est pour renverser la maladie au début (les trois premiers mois).

    Est ce que ça serait le cas, à la lecture de votre article j’avais compris que les gens atteints de la maldie depuis des années pourraient bénéficier de ce vaccin?

    • P.Rossi dit :

      Bonsoir

      LA recherche fait des progrès continuellement. Aujourd’hui on parle de vaccin ou d’implantation de cellules souches. Il faut avoir confiance et aider au mieux les enfants. Ils seront à coup sûr les premiers bénéficiaires de ces découvertes.C’est l’occasion de leur apprendre à faire attention à ce qu’il mange, à faire du sport, pour simplement vivre comme les autres (à peu de choses près pour les diabétiques de type 2). Il faut rester positif en toutes circonstances. Cordialement. P. R

      • sam dit :

        Merci beaucoup pour la réponse,

        on reste optimiste car depuis que mon fils a reçu ce diagnostique, c’est l’espoir qui nous reste et qui nous aide à surmonter ce boulversement. Quoi qu’on fasse, ça ne prend pas grand chose pour que le diabète prend le dessus et ce pas seulement sur la personne malade mais bien sur toute la famille.

        Svp gardez nous au courant de ce qui se passe et mille merci à l’avance.

  12. LTF dit :

    ce vaccin est t’il valable pour les qui ont atteints un diabète de type 2. merci MR patrick.

    • P.Rossi dit :

      Bonsoir

      Ce vaccin était dans un premier, temps mis au point pour les diabétiques de type 1, mais il sera sans doute réalisé pour les diabétiques de type 2 aussi. La recherche travaille sur le diabète dans son ensemble, il s’avère que certaines découvertes s’appliquent plus pour un type que pour un autre, mais la finalité est bien d’endiguer le diabètes. Il faut avoir confiance. Bien Cordialement. P. R

  13. Francine deMontigny dit :

    Bonjour monsieur Rossi,
    Comme information, au Quebec, on utilise le terme  » ma blonde » pour identifier sa copine ou conjointe de fait. Ce n’est pas du tout péjoratif .De plus, se piquer signifie s’injecter. Sur ce, l’étude que vous présentez est fort intéressante. Bonne chance à tous!

    • P.Rossi dit :

      Bonjour Madame

      La langue française a cela de particulier, que les mots n’ont pas le même sens suivant l’endroit où l’on se trouve dans le monde. Pour nous français, lorsque l’on appelle une femme une blonde, c’est pour ce moquer d’elle. C’est un terme très péjoratif, qui à plutôt le sens de gourde, nulle, sotte, niaise, qui ne comprend pas grand chose, stupide. Beaucoup de blagues d’ailleurs tournent autour des blondes.
      Quand à ce piquer, en français cela à plusieurs sens. Lorsque l’on dit se piquer, c’est plutôt un terme relatif à un drogué qu’à quelqu’un qui se soigne, même si à l’hôpital on dit piquer quelqu’un. Bien sur le terme piquer pour s’injecter est évidement employé.
      Mille excuses à mes cousins canadiens, je n’avais pas compris le sens de la question. Une bonne année à vous tous, Très chaleureusement; Patrick R.

  14. mela2583 dit :

    Bonjour,
    J’ai une question qui n’a pas de lien avec le diabete.
    Dans l’article,on parle que ce traitement pourrait également soigner d’autres maladie auto immune.
    J’ai une Maladie de crohn depuis 20 ans (j’ai bientôt 34 ans),est ce que vous pensez que ce traitement pourrait etre utilise pour cette maladie?
    Et la 2 eme question,le vaccin Bcg est en rupture de stock en France depuis plusieurs mois est-il donc disponible aux Etats-unis?
    Merci beaucoup

    • P.Rossi dit :

      Bonjour

      Les recherches actuelles développées sur le diabètes permettent la découvertes d’autres moyens de soigner d’autres maladies. Il est donc très possible que des découvertes sur les maladies auto-immunes soient faites en même temps. Pour le moment c’est à l’état de recherches. Il semble que la médecine chinoise et la médecine ayurvédique puisse vous aider avec la maladie de Crohn. Je vais publier deux ouvrages prochainement sur ces médecines alternatives.
      Pour votre 2ème question, j’espère et je veux croire que les labos pharmaceutiques qui mettent au point les vaccins ne provoquent pas de rupture de stock simplement pour des gains financiers. Ce serait abjecte, que de faire de l’argent sur le dos des malades. A ma connaissance, il n’y a pas de rupture aux USA. J’espère de tout cœur que vous trouverez une solution à votre problème. Je vous remercie de suivre ce site. Je vous souhaite une excellente année 2017. Cordialement, P.R

  15. Linda Girard dit :

    A toutes les fois qu’on entend parler d’une solution possible pour le diabète type 1 on arrête d’en parler après un certain temps et ça me déchire le coeur. Je suis diabetique type 1 depuis maintenant 40 ans.J’avais 13 ans quand le tout à débuté.
    Je rêve d’avoir une grande pause de cette maladie que je tente de contrôler par la nourriture l’exercice, calculé des glucides……….
    C’est une grande nouvelle mais s.v.p. je ne veux surtout pas être déçu une autre fois.
    Moi ce que je pense c’est que les entreprises pharmaceutiques achètent ses compagnies de recherche(le vaccin en question) pour ne pas que ça vienne sur le marché car vous vous imaginez la perte d’argent si on regarde le nombre de personnes diabétiques reliées au coût de tous les médicaments qu’ils perdraient. J’aimerait bien croire que le côté humain l’emporte sur le côté monétaire de ces grandes entreprises pharmaceutiques. Qu’en pensez vous?????
    J’aimerais tellement pouvoir profiter de ces grandes recherches.Ce serait pour moi l’un de mes plus grand rêve qui se réaliserait. S.V.P. ne me décevez pas une autre fois.
    Merci de me lire et j’aimerais bien avoir un message réconfortant à ce sujet.
    Linda

    • P.Rossi dit :

      Bonjour Linda
      Toutes ces informations sont vraies. Certaines mettrons effectivement plus de temps que d’autres à passer dans le domaine public parce que les grand labos pharmaceutiques traînent les pieds. C’est ainsi; l’argent passe avant la santé. D’autant que la plupart du temps, ces médicaments ne coûtent pas grand chose. Ce vaccin par exemple, dérive du BCG (anti-tuberculose), qu’il est bien connu et que sa mise en oeuvre est facile à mettre en place. Je pense toutefois que nous allons dans les prochains mois, avoir de nouvelles découvertes qui feront avancer les traitements du diabète.
      La seule chose que nous devons retenir c’est d’être positif. Le moindre stress, la moindre contrariété, et le diabète prend le dessus. Je vous souhaite, pour cette nouvelle année, des milliers de choses positives et l’arrivée de nouveaux traitements. Nous sommes des millions à attendre cela.
      Meilleurs vœux 2017, que cette année réalise tous vos vœux.
      Patrick Rossi

      • Elkani dit :

        Ca fait 30 ans qu ils nous donne de faux espoir et tous nouveaux diabetique son medecin lui ment en dissent que dans 5 ans la science les guerira mentire aux enfants qu elle honte.

        • P.Rossi dit :

          Bonjour
          Je suis d’accord avec vous, mais ce ne sont pas de fauts espoirs, juste une volonté de l’industrie pharmaceutique de gagner de l’argent. Le diabète aujourd’hui, c’est évidement une manne importante pour tous ces labos qui n’ont pas le désir de nous voir guérir. Mais cela change, de plus en plus les malades se soignent eux mêmes et apprennent beaucoup sur les soins, grâce à Internet. Souhaitons que tous ces gens bousculent les industriels.
          Cordialement
          P. Rossi

  16. lambert dit :

    ma maman et atteinte diabètes type 2 et agee de 79 ans .voulais s’avoir si le vaccin aurait un résultats pour ses yeux car elle perd la vu 4et 7 aux yeux merci pour informer toutes ses personnes atteinte de cette maladie grave .

    • P.Rossi dit :

      Bonjour
      Bien que je ne sois pas expert médical, je pense, hélas, que ce vaccin qui devrait être disponible en 2017 n’aura pas d’impact sur ses yeux, surtout à son âge. Le diabète, comme vous le savez, est une maladie insidieuse qui cause des dégâts irréversibles sur notre corps. Les problèmes oculaires sont l’un des effets secondaires de cette maladie. Pour enrayer ou retarder la perte de vision, il faut qu’elle prenne des antioxydants, comme l’Asthaxantine et la myrtille (A voir en boutique, Visual pro et Asthaxantine) qui peuvent retarder voir améliorer sa vision. Sinon faire surveiller par un spécialiste des problèmes plus importants comme la DMLA ou les glaucomes. L’astaxanthine est naturellement apportée dans l’alimentation de l’homme par des produits de la mer comme les crevettes, les homards, le cabillaud, le maquereau, le saumon ou d’autres poissons à chaires rouges. De nombreuses données indiquent que l’asthaxantine peut participer à la protection de la rétine contre les dommages oxydatifs.
      Bien à vous
      Patrick Rossi

  17. leila dit :

    bonsoir, je suis atteinte de diabète de type 1 malgré mon age avancé 59 ans et cela est arrivé depuis quelques mois (plus précisément en avril 2016) je suis maintenant insulino-dépendante, j’aime bien savoir si ce vaccin pourrait être donné à une femme de mon age
    merci

    • P.Rossi dit :

      Bonsoir Leila
      Le diabète on l’a à tous les âges. (personnellement à 55 ans) Je pense effectivement que ce vaccin sera destiné à tous les diabétique sans exception. Courant 2017 on en saura un peu mieux. Mais ce progrès pourrait nous faciliter la vie. Restons positif. En attendant, adaptez vos repas, faites un peu de marche et surtout, prenez la vie du bon coté.
      Cordialement
      Patrick Rossi

  18. Renier dit :

    Bonsoir

    Père d’un enfant diabétique de type 1, j’ai lu avec attention votre article, il ressemble vaguement à article publié en 2015.

    Pourriez vous m’indiquer la source de votre information svp

    Bien cordialement

  19. A. Adada dit :

    Bonsoir,

    Père d’un enfant diabétique de 20 mois, j’aimerais savoir c’est pour quand ce traitement.

    • P.Rossi dit :

      Bonjour,
      Les tests sur les produits destinés aux enfants seront mis en vente un peu plus tard, courant 2017, d’après les chercheurs. Ces produits ne sont pas dosés de la même façon que pour les adultes. Bon courage pour votre enfant, il bénéficiera des derniers traitements. Cordialement.

  20. Janina dit :

    Un vrai message d’espoir ,je suis maman de 2 jeunes enfants diabétiques :une fille et un garçon dans la dizaine et ma fille de 8 ans qui a des déséquilibres glycériques ;nous somme canadiens, nous sommes disponibles pour des essais ou tests. Comment faire. Merci
    Bien à vous

    • P.Rossi dit :

      Bonjour Janina,
      Les tests sur les produits destinés aux enfants seront mis en vente un peu plus tard, ces produits ne sont pas dosés de la même façon que pour les adultes. Je vous remercie de votre message. Bon courage pour vos enfants. Cordialement.

  21. AHZAZ MALIK dit :

    TRAITEMENT DE DIABETE TYPE 1

  22. pere d’un enfant diabetique ag » de 06ans type 1 .je veux un commentair qui conserne ce vaccin ainssi les prise de doses pour un enfant.m.MERCI BIEN

    • P.Rossi dit :

      Bonsoir Monsieur
      Ce vaccin est réalisé à partir du vaccin du BCG déjà connu.
      Il va être mis sur le marché au printemps prochain, aux USA d’abord.
      Pour les enfants, cela va être un peu plus long (quelques mois) des études sont en cours pour les calculs du dosages.
      Les enfants ne réagissent pas de la même façon que les adultes à un même type de médicament. L’année qui vient va être déterminante pour beaucoup de ces recherches. Quoi qu’il en soit, vous devez dès à présent aider votre enfant à modifier sa façon de manger. Garder courage, soyez optimiste.
      Cordialement
      Patrick Rossi

  23. Sellini besma dit :

    Un vrai espoir
    Mere d’une fille diabetique de 12ans
    J’aimerais souscrire pour d’éventuels essais
    Comment faire?

    • Patrick Rossi dit :

      Bonsoir Madame
      Ce dispositif est actuellement mis en place aux USA. Il devrait être rapidement disponible, parce que je pense qu’en Europe les chercheurs vont aussi étudier cette possibilité de soigner le diabète. Pour les USA, il n’y a pas de possibilité de s’intégrer à cette étude parce qu’elle est déjà en place, mais en Europe, il y aura peut-être de tests. Il faut rester confiant. J’espère que votre fille aura l’occasion de se soigner comme cela.
      Très Chaleureusement.
      P. Rossi – Diabetes-Hebdo

      • Dany Jean dit :

        Bonjour ma blonde a le diabète type 1
        Elle a 45ans elle est fumeuse et elle se pique
        A l’insuline depuis 10ans elle aimerais être
        Cobaille si vous avez besoin

        • P.Rossi dit :

          Bonjour
          Tout d’abord, je souhaiterais un minimum de respect sur ce blog. Vous en manquez quelque peu, « Votre blonde » comme vous dites, mérite ce respect.
          Si elle est diabétique insulinodépendante depuis 10 ans, elle devrait commencer par arrêter de fumer. Le tabac et le diabète ne font pas bon ménage. Ce type de médicament est originaire des USA et du Canada, il n’y a donc pas de possibilité d’être retenu pour ces expériences qui sont en principe, terminées. On passe maintenant à la phase commercialisation.
          On devrait en reparler début 2017.
          Cordialement
          Patrick Rossi

          • Annie dit :

            Monsieur Rossi, sans vouloir vous offenser, je cherche le manque de respect dans la réponse de monsieur Jean…? Il vous salue et mentionne simplement que sa copine (da blonde, en bon québécois) se fait des injections d’insuline (se pique à l’insuline). Comme plusieurs personnes ici, il espère qu’elle pourra tester ce nouveau vaccin, mais à nul moment il n’a manqué de respect envers sa copine, au contraire, il se préoccupe de sa santé 😉

          • P.Rossi dit :

            Bonjour Annie

            Je viens de faire la même réponse à une autre personne, canadienne comme vous sans doute.
            La langue française a cela de particulier, que les mots n’ont pas le même sens suivant l’endroit où l’on se trouve dans le monde. Pour nous français, lorsque l’on appelle une femme une blonde, c’est pour ce moquer d’elle. C’est un terme très péjoratif, qui à plutôt le sens de gourde, nulle, sotte, niaise, qui ne comprend pas grand chose, stupide. Beaucoup de blagues d’ailleurs tournent autour des blondes.
            Quand à ce piquer, en français cela à plusieurs sens. Lorsque l’on dit se piquer, c’est plutôt un terme relatif à un drogué qu’à quelqu’un qui se soigne, même si à l’hôpital on dit piquer quelqu’un. Bien sur le terme piquer pour s’injecter est évidement employé.
            Mille excuses à mes cousins canadiens, je n’avais pas compris le sens de la question. Une bonne année à vous tous, Très chaleureusement; Patrick R.

          • Patrick FRJ dit :

            Bonjour P Rossi,
            Primo: Ma mère est diabétique depuis 3 à 4 ans déjà, elle a une cinquantaine. j’aimerais savoir comment peut-elle bénéficier de ce traitement le plutôt possible. de fois, on arrive plus à maitriser ses crises parce qu’elle a aussi le problème d’hypertension.
            secundo: ma tente, la petite soeur de ma maman est aussi malade depuis son enfance, elle pourrait avoir 25 ans. elle aussi peut-elle en bénéficier?
            Pour précision, je suis en RD Congo, et on parle rarement du vaccin BCG, il est même méconnu ici.

          • P.Rossi dit :

            Bonjour
            Comme vous le dites, le diabète est aussi une maladie transmise génétiquement. L’hypertension a beaucoup de bases dans la nutrition. Il faut avant tout faire un régime où le sel par exemple est à bannir. Il faut absolument en parler avec le médecin. Des cures d’oméga 3, 6, 7, 9 sont possible aussi.
            Pour le vaccin contre le diabète, nous en saurons plus dans le courant de cette année. Il sera en principe disponible pour tout le monde. Il faudra que l’industrie pharmaceutique accepte de perdre de l’argent, ce ne sera pas si simple. Pour le moment ce vaccin est testé au USA. Soyons patients, attendons. Vivre avec le diabète ce n’est pas simple, mais en étant rigoureux sur sa nourriture et en faisant de l’exercice, on arrive à vivre avec très bien.
            Cordialement
            P. R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.